Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

La NASA le confirme, des capacités surnaturelles peuvent être obtenues en fixant le soleil (Sungazing)

La NASA le confirme, des capacités surnaturelles peuvent être obtenues en fixant le soleil (Sungazing)

Mise en garde : Cette pratique est potentiellement dangereuse pour les yeux, prenez bien soin de lire les consignes si jamais cela vous tenterait et de demander l’avis de votre médecin / ophtalmologue. N’oubliez pas d’être au NIVEAU de la mer et de regarder le soleil juste au moment où il se lève.

Si vous ne savez pas comment vous y prendre, demandez à votre ophtalmologue à quel moment de la journée vous pouvez regarder le soleil. Ne fixez pas le soleil du regard en pleine journée sinon vous pourriez devenir aveugle. Renseignez-vous sur internet pour en savoir plus sur ce qu’en pensent les autres et les sites spécialisés dans le yoga, la méditation et toutes ces techniques/pratiques dites « spirituelles ».

L’article qui suit est une traduction d’un article de Before It’s News et ne reflète en aucun cas les opinions du webmaster ou des contributeurs du blog, cet article a pour objectif de vous présenter une pratique qui est apparemment très répandue pour vous faire prendre conscience des dangers de certaines pratiques de ce style. Dans tous les cas, si vous avez des doutes, nous vous déconseillons fortement de le faire.

——————-

par Laura Tyco,

sungazing

Avez-vous toujours voulu être dans plusieurs endroits à la fois? C’est exact, je parle de capacités surnaturelles et surhumaines qui peuvent être acquises en suivant un protocole qui s’appelle sungazing (fixer le soleil), une pratique qui a été récemment validée par la NASA. De nombreux partisans de cette ancienne technique, pratiquée par de nombreuses cultures telles que les civilisations Maya, Égyptienne, Aztèque, Tibétaine et dans le yoga Indien, présente non seulement des avantages tels que la guérison de maladies, mais aussi l’obtention de capacités de surnaturelles telles que la télépathie et pouvoir vivre sans avoir besoin d’ingurgiter de la nourriture.

Qu’est-ce que le Sungazing ?

Le Sungazing (qui veut dire ‘fixer le soleil’ en anglais) est une pratique très stricte de graduellement laisser la lumière du soleil pénétrer les yeux quand l’index-ultraviolet est au plus bas durant la journée, au coucher ou au lever de soleil, un quart d’heure après le lever au niveau de la mer, ou un quart d’heure après le couché toujours au niveau de la mère. Ceux qui enseignent cette technique disent qu’il y a plusieurs règles à respecter. Premièrement, le sungazing doit être pratiqué durant les premières heures du lever ou du coucher de soleil pour éviter des dégâts irréversibles aux yeux. Deuxièmement, vous devez être pieds nus, actuellement en contact avec la terre, le sable, la poussière ou la boue; et finalement, vous devez commencer à le faire 10 secondes le premier jour, puis 20 secondes le deuxième jour, etc… en rajoutant 10 secondes chaque jour. En suivant ces règles vous êtes aptes à pratiquer le sungazing.

Nikolai Dolgoruky de l’Ukraine s’appelle lui-même un ‘dévoreur de soleil’. Il a pratiqué le sungazing durant ces 12 dernières années et a survécu principalement grâce à l’énergie solaire. D’autres ont rapporté avoir perdu l’appétit et le besoin de se nourrir 9 mois après avoir commencé le sungazing (à ce niveau là, l’adepte du sungazing était capable de tenir 44 minutes). Après 9 mois de pratique, vous avez juste besoin de marcher pieds nus sur la terre 45 minutes par jour, 6 jours d’affilée pour perpétuer le processus qui avait été initié par le sungazing.

Le sungazing est une pratique aussi appelée phénomène HRM, dénommée ainsi par Hira Ratan Manek, l’homme qui s’est lui-même soumis à des tests scientifiques de la NASA pour confirmer qu’il possède effectivement la ‘capacité presque surhumaine’ de ne pas avoir à manger, obtenue grâce à son dévouement pour cette merveille. Financée par la NASA, une équipe de docteurs de l’Université de Pennsylvanie a observé Hira 24 heures sur 24, 7 jour sur 7, pendant 100 jours. La NASA a confirmé qu’il était en effet capable de survivre essentiellement à cause de la lumière solaire et avec un petit peu d’eau ou de lait.

Qu’arrive-t-il au corps durant le sungazing?

Durant les 3 premiers mois de pratique, l’énergie solaire bouge à travers les yeux et charge le tractus hypothalamus, ont dit ceux qui ont étudié cette technique et qui l’a utilisée. Le tube de l’hypothalamus est la voie à l’arrière de la rétine qui mène directement au cerveau. Le cerveau, au fil du temps, est activé par l’approvisionnement d’énergie reçue par le soleil. Vous sentirez tout d’abord un soulagement en rapport à vos tensions mentales et vos inquiétudes, puisque la plupart des inquiétudes sont alimentées par l’énergie reçue via les aliments que nous mangeons. Du fait que la nourriture tient ses énergies du soleil, il est dit qu’il y a plusieurs avantages à profiter directement de la lumière sans avoir de problèmes de digestion. La faim est supposée disparaître après quelques jours, il est donc nécessaire de manger durant les premiers jours de pratique, jusqu’à ce que l’appétit ne disparaisse totalement.

Un autre bénéfice est l’accroissement en confiance et la capacité de résoudre rapidement les problèmes, car sans tension cela est plus facile. Nous avons tous des psychoses et sommes névrosés, c’est le fondement même de notre civilisation, tandis que nos ancêtres pouvaient vieillir et vivre toute leur vie en étant à moitié malade, de nos jours il est de plus en plus difficile de tenir à cause de tout ce stress et cette tension. Durant les premiers mois de pratique, ces attitudes disparaissent et une nature positive remplace la vieille persona remplie de peurs.

Au bout de 3 à 6 mois, les études montrent que les maladies physiques commencent à disparaître. Ils disent qu’après 30 minutes de sungazing (n’oubliez pas de rajouter 10 secondes de sungazing chaque jour selon les partisans) toutes les couleurs du cerveau auront rejoint le cerveau. Les thérapeutes utilisant les couleurs attribuent la guérison de certaines maladies en inondant le cerveau de certaines couleurs, qui dépendent du type de maladie. Par exemple, quand on est malade du foie, la couleur verte est déficiente. Les reins ont besoin de rouge, et le coeur de jaune. Tous les organes et tous les systèmes répondent différents aux couleurs de l’arc-en-ciel, ce qui est ce pourquoi il est aussi recommandé d’avoir une alimentation de couleurs variées.

Tandis que vous poursuivez le processus, il est dit qu’après 6 mois, l’énergie accumulée par la technique n’est désormais plus nécessaire pour la réparation du corps ou de l’esprit et on peut désormais passer au développement de capacités surhumaines et surnaturelles.

Qu’y a-t-il au delà de la guérison?

Après sept mois et demi de sungazing, vous en êtes à 35 minutes, le besoin et le désir de la nourriture est en baisse. Selon les experts qui fixent le soleil, la nourriture n’est pas réellement nécessaire pour maintenir le corps en bonne santé, seule l’énergie (ou plutôt manger le soleil) approvisionne le corps en énergies. Au bout de neuf mois, tous les goûts pour la nourriture, y compris les arômes, les douleurs de la faim et les envies disparaissent. Ceux qui arrivent jusque là rapportent un «changement» perceptible dans la façon dont leur cerveau se sent, comme s’il se « chargeait ». Après 9 mois de sungazing, vous atteignez le maximum de 44/45 minutes de sungazing par jour, il est conseillé de rediriger les énergies du sungazing accumulées par votre corps directement à la Terre.

Pendant 6 jours d’affilée, vous devez marcher pieds nus sur la terre, 45 minutes par jour. Lors de vos escapades pieds nus, la glande pinéale s’active. Les professionnels qui fixent le soleil et ceux qui effectuent des recherches scientifiques disent que chaque orteil est connecté à une glande spécifique, et qu’en marchant pieds nus sur la terre, vous activez ces glandes. Le gros orteil est aligné avec la glande pinéale, le deuxième orteil avec l’hypophyse, puis l’hypothalamus, le thalamus et enfin le petit orteil est connecté à l’amygdale. Marcher pieds nus, tandis que le soleil chute au dessus de votre tête, les praticiens affirment qu’un champ magnétique se crée tout autour de votre tête et recharge votre cerveau, ce qui alimente votre esprit en énergie mentale et intellectuelle.

Apparemment cet aspect de l’obligation de marcher pieds nus est le plus important de toute la pratique. C’est quand vous marchez sur la Terre que la magie opère véritablement et que tout s’initie. La glande pinéale est de plus en plus activée par cette procédure de randonnée pieds nus. L’intellect devient surpuissant tout comme la mémoire. La glande pinéale est capable de doter le propriétaire de son corps de pouvoirs psychiques, à savoir la télépathie et la capacité de voler… là ça devient intéressant n’est-ce pas ! A quoi ressemblerait cette réalité si nous étions à même de nous retrouver à plusieurs endroits à la fois ? Eh bien, fixer le soleil est la clef magique pour l’obtention de tels pouvoirs.

Si vous marchez pieds nus 45 minutes chaque jour pendant une année complète, vous êtes en or. A ce niveau, une petite maintenance de 3 à 4 jours est nécessaire pour maintenir le niveau des capacités que vous avez alors acquises.

Y a-t-il des dangers?

Effectivement, les docteurs et les professionnels déconseillent fortement de regarder le soleil directement, car cela détruit la rétine de l’œil. Cependant, si c’est fait correctement le matin et le soir, le sungazing n’est pas dangereux, bien qu’il est conseillé de surveiller l’état de vos yeux pendant plusieurs semaines après vous être lancés dans cette pratique, comme cela vous saurez pour vous-même si c’est bon ou pas.

Pour tout résumer…

Rappelez-vous, c’est 10 secondes le premier jour, au lever et au coucher du soleil, et rajouter 10 secondes chaque jour par la suite. Après 90 jours d’accumulation de lumière solaire, vous êtes censés pratiquer le sungazing 40 minutes par jour et devez marcher pieds nus pendant 6 jours d’affilée. A ce niveau, je peux imaginer… Oh, si vous en êtes arrivés jusque là, marcher pieds nus une heure par jour ne représente rien pour tenir la forme non? Si vous estimez que tout cela est inutile, passez votre chemin. Les autres qui sont intéressés, vous ne saurez jamais la vérité si vous n’essayez pas vous-même.

Remember, it’s 10 seconds the first day, at sunrise or sunset, adding 10 seconds per day each day there after. After 90 days of accumulative gazing equaling 44 minutes, you cease the gazing and start the barefoot walking 45 minutes per day for 6 days. At this point, I could imagine, hey – if you made it this far, what’s a year of barefoot walking an hour per day to keep it all? You will have to try it out and

Source: Before It’s News


Publicité
Publié le 13 juillet, 2015 dans NASA, WTF.

Commentaires (3)

 

  1. Ludwig dit :

    La NASA le confirme, il y a de plus en plus d’abrutis sur cette planète.

  2. kevin dit :

    si on marche 45mn a pied chaque jour, des capacitées s’offre a nous, si c’était le cas la majorité des africains, sud américains et asiatique serait des supermans…………

  3. Sam dit :

    Faut être à la campagne pour pouvoir regarder le soleil au moment où il se lève, sans parler des pieds à la terre,

Laissez un commentaire