Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Le Président de Goldman Sachs Peter Sutherland [Bilderberg 2015] estime que les migrants sont économiquement bénéfiques à l’UE

Le Président de Goldman Sachs Peter Sutherland estime que les migrants sont économiquement bénéfiques à l’UE

Interrogé sur la radio irlandaise RTE, le Président de Goldman Sachs International, Peter Sutherland, a déclaré sur le ondes que l’afflux de réfugiés africains persécutés dans leurs pays et venus s’établir en Europe avait en fait un effet bénéfique pour l’Union Européenne.

5’46? : The evidence as I said economically, is migrants are a positive to an economy not a negative

La preuve est qu’économiquement parlant j’ai dit, que les migrants sont positifs pour une économie et pas négatifs.

Il a fait ces déclarations après avoir eu une audience personnelle avec le pape François.

La journaliste lui a demandé si le fait qu’environ 240.000 réfugiés clandestins entrent illégalement en Europe chaque année serait un point limite à ne pas dépasser, Peter Sutherland a répondu :

« Ces chiffres sont ridicules dans le mesure où la population européenne compte plus de 500 millions d’habitants. Les chiffres auxquels vous faîtes allusion représentent donc une goutte d’eau dans un océan. Nous pouvons facilement gérer tout ça. L’Allemagne pourrait en accueillir beaucoup plus et aurait néanmoins toujours un problème lié au vieillissement de sa population. Du reste, 55 % de la population actuelle allemande est favorable à accueillir plus de migrants.

Les différents gouvernements doivent montrer l’exemple en expliquant que les migrants sont nécessaires à la société, économiquement ainsi que sous bien d’autres aspects plutôt que de constamment les décrire comme des fardeaux car ils ne sont en fait pas du tout des fardeaux. Après une courte période d’adaptation, ils (les migrants. Ndlr) contribuent positivement à la société dans laquelle ils vivent.

Cela va prendre énormément de temps pour résoudre les problèmes liés à l’Afrique du Nord et à l’Afrique sub-saharienne et donc nous allons vivre avec ce problème de migrations pour désormais très longtemps »

Peter Sutherland a été membre du groupe Bilderberg, travaille actuellement pour le compte du Secrétariat Général du Développement et Migrations Internationales auprès des Nations-Unies et fut précédemment directeur de l’OMC (Organisation Mondiale du Commerce)

Sa fin de mandat à la tête de Goldman-Sachs est prévue pour fin juin 2015. Lire son cursus en cliquant ici

goldman-sachs

Le représentant spécial de l’ONU pour les migrations internationales Peter Sutherland est à Rome alors que l’Italie est au cœur des débats sur l’immigration. Plus de 50 000 migrants sont déjà arrivés sur les côtes de la péninsule depuis le début de l’année et les structures d’accueil manquent ou sont inadaptées. L’Italie est sous pression alors que les pays de l’Union européenne se sont retrouvés à Bruxelles jeudi soir pour trouver un accord sur la répartition des demandeurs d’asile. Cette réunion s’est déroulée dans un climat particulièrement tendue, au cours de laquelle le chef du gouvernement italien n’a pas caché sa colère devant la frilosité de ses partenaires : « Ou vous êtes solidaires, ou ne nous faites pas perdre notre temps !» a lancé Matteo Renzi.

Peter Sutherland est venu expliquer la position des Nations Unies sur ce dossier, au micro de la radio romaine Radio Radicale. « Les propositions européennes sont insuffisantes mais des progrès ont malgré tout été faits depuis plusieurs semaines » a-t-il souligné. Pour lui, l’Europe ne doit pas oublier qu’elle a des obligations morales concernant l’accueil des réfugiés, notamment regardant la convention de 1951 relative au statut des réfugiés. L’une des grandes difficultés pour les Nations Unies est liée à la nature-même des migrations, qui touchent à la souveraineté des Etats et qui peuvent facilement être instrumentalisées par les politiques.

Lors de sa visite à Rome, Peter Sutherland a également été reçu en audience privée par le Pape François ce vendredi matin, en tant que directeur de la Commission International Catholique sur la Migration (ICMC). « Ce thème des migrations a permis de rappeler la relation fondamentale entre l’Eglise et les principes fondamentaux de la dignité de l’être humain et de l’égalité entre tous les hommes » a-t-il souligné. « L’Eglise a un rôle très important à jouer », a poursuivi Peter Sutherland. « le Pape a exprimé sa préoccupation sur ce thème particulier. » Le directeur de l’ICMC et haut représentant de l’ONU a au passage rappelé que l’Eglise était engagée dans le secteur de la migration depuis le XIXème siècle et que sa réflexion morale sur la question était fondamentale.

Lors de son passage à Rome, Peter Sutherland a également pu visiter deux centres d’accueil de migrants érythréens dans la capitale italienne, et salué le dévouement « impressionnant » des volontaires chargés de leur venir en aide.

Radio Vatican


Publié le 30 juin, 2015 dans Banksters, Bilderberg Group, Europe & UE, Immigration.

Commentaires (2)

 

  1. Grarfield dit :

    Pourquoi les riche pays du Golfe ne les acceptent pas?

  2. charly dit :

    T’en fais pas gros pepere, on pensera a toi le moment venu. Exactement le genre de personnage repugnant que je souhaite voir allonge sous la guillotine…

Laissez un commentaire