Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

«La Tunisie peut être tentée de renoncer à la démocratie par peur du péril djihadiste»

«La Tunisie peut être tentée de renoncer à la démocratie par peur du péril djihadiste»

(…) La Tunisie peut-elle tomber entre les mains des djihadistes?

tuni Le scénario de villes qui tomberaient entre les mains de l’EI est une realité en Libye mais n’est pas d’actualité en Tunisie. En revanche le processus démocratique est actuellement menacé en Tunisie par la multiplication des attentats parce que cela peut entraîner l’opinion vers la tentation sécuritaire de renouer avec les pratiques de l’ère Ben Ali. C’est déjà le cas pour une frange du parti de la majorité (Nidaa Tounes), où environ la moitié des députés sont des anciens du parti de Ben Ali. Le débat actuel sur la loi antiterroriste est l’occasion d’un affrontement entre ceux qui veulent sauvegarder les acquis démocratiques de la révolution et ceux qui veulent rogner les libertés individuelles par souci sécuritaire. La Tunisie peut être tentée de renoncer à la défense des droits de l’homme et le processus democratique pourrait dérailler par peur du péril djihadiste. C’est exactement la stratégie que poursuivent les djihadistes qui veulent plonger le pays dans un chaos économique et politique.

Lire l’intégralité de l’interview sur le Figaro


Publié le 28 juin, 2015 dans Islam, Maghreb, Politique & Loi.

Laissez un commentaire