Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Valls : « La question n’est pas de savoir s’il y aura un nouvel attentat mais quand »

Valls : « La question n’est pas de savoir s’il y aura un nouvel attentat mais quand »

Le Premier ministre manuel valls, qui s’est posé tôt samedi matin à Orly après avoir écourté un voyage officiel en Amérique du Sud s’est exprimé sur le nouvel attentat « ignoble » et « préoccupant » commis en Isère assurant que son gouvernement réagirait « avec sang-froid« .

« Cet acte macabre de décapitation, avec une mise en scène, avec des drapeaux, est nouveau en France« , avec une volonté de « marquer les esprits« , a souligné le Premier ministre, qui s’est posé tôt samedi matin à Orly après avoir écourté un voyage officiel en Amérique du Sud. L’attentat « crée une tension forte sur la société française. Qui va être exploitée«, a estimé Manuel Valls dans l’avion qui le ramenait de Bogota.

valls

Le gouvernement s’efforcera de répondre avec « une attitude de hauteur, de sang-froid, qui est celle de ceux qui gouvernent« , selon le Premier ministre. Mais « c’est à la société française d’être forte sur ses valeurs« . Sa résistance « est mise à l’épreuve, en plus dans une période particulière du ramadan« , a-t-il estimé. « C’est très difficile pour une société de vivre sous la menace d’attentats pendant plusieurs années« , d’autant que « la question n’est pas de savoir s’il y aura un nouvel attentat, mais quand« .

Il a jugé par ailleurs « préoccupant » l’impact de l’attaque dans l’Isère sur le climat français. « Il y a un sentiment de réplique« , tant pour l’attentat en France que pour la tuerie en Tunisie, a-t-il reconnu, les deux pays ayant déjà été lourdement frappés depuis le début de l’année. Il participera samedi à 11 heures à l’Elysée à un nouveau conseil restreint de Défense, qui doit également revenir sur le sanglant attentat de Sousse en Tunisie, qui a peut-être fait des victimes françaises.

source

Publié le 27 juin, 2015 dans France, Islam, Terrorisme.

Publicité

Laissez un commentaire

*