Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Le Vatican reconnait formellement l’Etat Palestinien en signant un Traité

Le Vatican reconnait formellement l’Etat Palestinien en signant un Traité

vatican-traite

Cité du VATICAN – Le Vatican a signé vendredi un traité avec « l’état de Palestine ». L’Eglise espère que ce développement améliorera les relations entre Israël et les Palestiniens.

L’accord, le résultat de 15 années de négociations, couvre « les aspects essentiels de la vie et de l’activité de l’Eglise Catholique dans l’Etat de Palestine, » a déclaré le Vatican dans une déclaration.

Le ministère des affaires étrangères du Vatican, l’archevêque Paul Gallagher, a dit que l’accord pourrait être un « stimulus mettant définitivement un terme au conflit israélo-palestinien de longue date, qui continue à causer des souffrances pour les deux parties. »

Il a aussi appelé les deux pays à prendre des « décisions courageuses » comme cela la « solution en deux-états tant désirée peut devenir une réalité aussi vite que possible. »

Le Vatican a dit le mois dernier qu’il signerait l’accord, ce qui a été interprété par l’archevêque Gallagher comme un « bon exemple de dialogue et de coopération » avec les autres pays du Moyen-Orient, où plusieurs chrétiens subissent des persécutions.

L’archevêque Gallagher et le ministre des affaires étrangères de l’autorité Palestinienne, Riad al-Malki, ont signé le traité lors d’une cérémonie au Vatican.

Le ministère israélien des Affaires étrangères a exprimé sa déception vendredi, dénonçant la signature du traité comme « une étape hâtive » qui fait du mal aux perspectives de paix.

The Israeli Foreign Ministry expressed its disappointment on Friday, calling the signing of a treaty “a hasty step” that hurt the prospects of peace.

New York Times, le 26 juin 2015

Publié le 27 juin, 2015 dans Palestine, Sionisme & Israël, Vatican.

Publicité

Laissez un commentaire