Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Un mystérieux tuyau vieux de 150,000 ans découvert sous une pyramide chinoise

Un mystérieux tuyau vieux de 150,000 ans découvert sous une pyramide chinoise

pyramide-chine

Qui aurait pu construire une structure aussi complexe il y a 150,000 ans, quand l’homme maîtrisait à peine le feu?

Les tuyaux de Baigong sont l’un des mystères les plus incroyables de l’ancien monde. Ils ont été trouvés à l’intérieur de la pyramide très érodée située au sommet du Mont Baigong dans la province de Qinghai au nord-ouest de la Chine.

La pyramide effondrée possédait autrefois des entrées triangulaires sur trois de ses côtés mais avec le temps, deux d’entre elles se sont éboulées et sont actuellement inaccessibles. Celle qui a survécue permet de s’aventurer loin dans la montagne. Des morceaux de fer et des pierres inhabituelles décorent le sol, ce qui implique qu’autrefois cet endroit grouillait de vie.

La seule caverne survivante révèle un réseau complexe de tuyaux en métal, dont plusieurs font 45 centimètres de diamètre et d’autres sont aussi large que des cures dents. Une douzaine de tuyaux traversent toute la montagne et mènent vers un lieu inconnu.

Des archéologues qui ont rendu visite au site ont suggéré que le réseau de tuyaux aurait pu autrefois alimenter la pyramide en eau. Leur théorie semble être soutenue par les innombrables tuyaux en fer trouvés sur les plages du lac avoisinant de Toson. Celles-ci sont également disponibles dans une gamme de longueurs et de diamètres différents, certains sortant même de la surface de l’eau, tandis que d’autres sont à jamais dissimulés par le lac.

tuyau

Intrigué par ces artefacts d’un autre temps, l’Institut de Géologie de Pékin a analysé les tuyaux de Baigong en utilisant une technique appelée thermoluminescence. Cette méthode permet de déterminer quand les tuyaux ont été exposés à des fortes températures. Les analyses ont montré que les tuyaux ont été conçus il y a 150,000 ans.

Et le mystère ne s’arrête pas là. Une analyse effectuée dans une fonderie appartenant au gouvernement a été incapable de déterminer la composition exacte de ces tuyaux. Bien que les tubes sont constitués d’oxyde de fer, de dioxyde de silicium et d’oxyde de calcium, ils contiennent également 8% de matière inconnue.

Il n’existe aucune manière facile d’expliquer cette découverte ahurissante. La présence humaine dans la région remonte à 30,000 ans, mais elle était principalement composée de tribus nomades. Il aurait été impossible pour une société primitive de laisser derrière elle une telle structure sophistiquée.

Un grand nombre de théories ont été mises sur papier pour essayer d’expliquer qui a construit ces tuyaux et que pouvait bien être leur fonction. Une civilisation humaine ancienne mais qui a été oubliée, peut avoir construit un complexe qui exigeait des systèmes de refroidissement et les tuyaux près du lac et dans la pyramide sont tout ce qu’il en reste.

chine

Un autre aspect intéressant est que l’eau du lac est salée. Et bien qu’il y ait un lac d’eau fraîche dans le sillage de la pyramide, le réseau de tuyaux l’ignore complètement. Pourquoi avoir besoin d’eau salée ?

Une réponse potentielle est l’électrolyse. Lorsqu’un courant électrique passe dans de l’eau de mer, il décompose l’eau en hydrogène et en oxygène. De tels produits sont nécessaires pour n’importe quelle vaisseau d’exploration d’une civilisation, qui n’est pas obligée d’être forcément humaine.

D’autres géologues présupposent que les tuyaux ont une origine naturelle.

Le fait est que toutes ces théories tentent d’expliquer quelque chose qui ne rentre pas dans le système de croyances scientifiques actuelles.

Une chose est certaine; A moins que les livres d’histoire ne soient réécrits, des artefacts ‘anormaux’ tels que les tuyaux de Baigong n’auront jamais leur place dans les livres d’archéologie et d’histoire conventionnels.

Sources: Lock Lip / Before It’s News, le 25 juin 2015

Publié le 26 juin, 2015 dans Archéologie, Chine, X Files & Paranormal.

Publicité

Commentaires (2)

 

  1. Jenny Patts dit :

    J’adore cette découverte qui nous connecte à plusieurs morceaux de casse-tête inexpliqué des pyramides.

  2. LIONCEAU dit :

    voila un article interessant bien entendu une porte est ouverte a nous d’essayer d’en savoir plus……..si on veut bien nous en dire plus mais c’est deja un bon debut

Laissez un commentaire