Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Canada : Les Albertains sont priés de ne pas se débarrasser de leurs poissons rouges aux toilettes car ils survivent et se multiplient à un rythme alarmant

Canada : Les Albertains sont priés de ne pas se débarrasser de leurs poissons rouges aux toilettes car ils survivent et se multiplient à un rythme alarmant

La prolifération de poissons rouges dans la rivière Saskatchewan Nord inquiète certains scientifiques. Des spécimens d’une vingtaine de centimètres ont récemment été découverts à Fort McMurray, dans le nord de l’Alberta.

poissons-rouges

Selon une biologiste de Trout Unlimited Canada, Lesley Peterson, de nombreux poissons rouges ont été trouvés dans le bassin hydrographique de la rivière Saskatchewan. Les poissons sont pour la plupart rejetés dans la nature par leurs propriétaires. « Je ne sais pas à quel point le problème est grave, mais il y a une propagation de l’espèce », précise la scientifique.

Elle craint que les poissons rouges ne contaminent les espèces indigènes des cours d’eau albertains avec des maladies qui leur sont propres. « S’ils sont présents en grand nombre, ils peuvent déséquilibrer l’écosystème des rivières et des lacs. »

Damon Jones, le gérant de la boutique d’aquariums Big Al’s, à Edmonton, explique que la situation n’est pas alarmante.

Les poissons rouges ont de nombreux prédateurs et leurs couleurs attrayantes en font des proies faciles, insiste-t-il. Ils survivent rarement jusqu’à leur pleine maturité, où ils peuvent atteindre quelque 30 cm.

« Je ne suis pas surpris qu’on retrouve des poissons rouges dans des étangs. Ce qui me surprendrait vraiment c’est qu’on les retrouve à nouveau l’an prochain. »
— Damon Jones, le gérant de la boutique d’aquariums Big Al’s

Bien qu’ils s’adaptent rapidement à un nouvel environnement, les poissons rouges ne sont pas en train d’envahir l’Alberta, selon DamonJones

Le ministère de l’Environnement de l’Alberta lancera une campagne de sensibilisation cet été pour éviter le rejet de poissons domestiques dans la nature.

Sources: Radio Canada / BBC

Publié le 24 juin, 2015 dans Animaux, Canada, Ecologie & Nature.

Publicité

Laissez un commentaire