Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Le TTIP est une arnaque corporatiste et n’est pas un vrai accord de libre échange, a dit Douglas Carswell de Ukip

Le TTIP est une arnaque corporatiste et n’est pas un vrai accord de libre échange, a dit Douglas Carswell de Ukip

ttip

Un accord proposé entre les Etats-Unis et l’Union Européenne est une « arnaque corporatiste » selon un membre du parlement de Ukip.

Douglas Carswell a dit que le Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement (TTIP), n’était en aucune manière ce que ses partisans prônaient.

« L’Ukip a bien fait comprendre que nous étions le parti le plus loyal au libre échange du Royaume-Uni, » a t-il twitté. « TTIP n’est pas pour le libre échange. C’est une arnaque corporatiste. »

Convaincant, le message a été retwitté par le membre du parlement conservateur, Zac Goldsmith, l’adversaire favori pour la nomination de son parti aux élections municipales de Londres.

Les partisans du TTIP disent que c’est un accord de libre échange où l’Union Européenne et les Etats-Unis bénéficieraient tous les deux.

L’un des aspects les plus controversés du projet serait d’établir un tribunal quasi-judiciaire qui mettrait les deux blocs à un même pied d’égalité. Les critiques disent que cela éroderait la démocratie et accroîtrait le pouvoir corporatif.

L’accord est aussi controversé du fait qu’il a été négocié en secret et qu’aucun détail n’a été révélé à ce sujet. Les médias et citoyens concernés par le TTIP dépendent très largement des fuites de ses fondateurs.

Un porte-parole de Ukip a dit à l’Independent que le parti craignait une destruction des services publics avec l’application de l’accord.

« Ukip est un parti qui croit fermement au libre échange entre gens et que c’est la seule façon d’assurer une grande prospérité, » dit-il.

« Cependant, l’accord TTIP n’est pas un accord de libre échange, mais un accord qui favorise la domination des multinationales sur les intérêts de petites entreprises et plus important encore, le droit démocratique des peuples à décider de la politique par des élections. »

(…)

Source: Independent.co.uk, le 23 juin 2015


Laissez un commentaire