Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Wikileaks sur le point de publier un demi million de documents secrets sur l’Arabie Saoudite; L’Arabie Saoudite prévient ses citoyens de ne pas partager les documents « fakes »

Wikileaks sur le point de publier un demi million de documents secrets sur l’Arabie Saoudite; L’Arabie Saoudite prévient ses citoyens de ne pas partager les documents « fakes »

Samedi, l’Arabie Saoudite a pressé ses citoyens de ne pas partager des « documents qui pourraient s’avérer être fakes » dans une réponse apparente aux publications de Wikileaks vendredi dernier, de plus de 60,000 documents sur les communications diplomatiques secrètes saoudiennes.

La déclaration, faite par le Ministère des affaires étrangères sur son compte Twitter, ne reniait pas directement l’authenticité des documents. (…)

Lire la suite sur Khaleej Times

————-

assange

D’après le cofondateur de Wikileaks, la dictature en Arabie saoudite est devenue dangereuse pour ses voisins ainsi que pour le pays lui-même.

Le site lanceur d’alerte, Wikileaks, a publié dans le cadre d’un projet nommé Saudi Cables (dépêches saoudites) plus de 70.000 documents du ministère des Affaires étrangères de l’Arabie saoudite dont plusieurs papiers sont confidentiels. Ce n’est, d’ailleurs, qu’une partie de près de 500.000 documents qui seront en ligne sur le portail.

« Saudi Cables a mis en lumière une dictature qui devient de plus en plus imprévisible. Cette année, elle n’a pas seulement célébré sa 100ème décapitation, elle est aussi devenue une menace pour ses voisins ainsi que pour elle-même », a déclaré Julian Assange, cofondateur du site internet.

Parmi les documents figurent entre autres les échanges de lettres entre le ministère des Affaires étrangères saoudien et ses ambassades dans le monde, mais aussi les rapports des différentes institutions étatiques dont le ministère de l’Intérieur et les services de renseignement.

Source: Sputnik, le 20 juin 2015

Publié le 21 juin, 2015 dans Arabie Saoudite, Fake News, Internet, Politique & Loi, Wikileaks.

Publicité

Laissez un commentaire