Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

La Corée du Nord déclare avoir le remède pour le Coronavirus MERS, Ebola et le SIDA

La Corée du Nord déclare avoir le remède pour le Coronavirus MERS, Ebola et le SIDA

coree-ebola

La Corée du Nord dit avoir réussi là où les esprits scientifiques les plus brillants ont flanché.

La nation autoritaire, appauvrie, mieux connue pour la poursuite de son programme nucléaire malgré la critique internationale, a annoncé vendredi qu’elle avait développé un médicament qui peut empêcher la prolifération et soigner le coronavirus MERS, Ebola, le SARS et le SIDA.

L’état secret n’a pas donné de preuves et la déclaration est susceptible de susciter un scepticisme généralisé.

L’Agence centrale officielle d’actualités de la Corée du Nord a dit que les scientifiques ont développé le Kumdang-2 à partir de ginseng qui a poussé dans un mélange d’engrais et combiné avec des éléments minéraux rares. D’après le site internet pro-Corée du Nord, Minjok Tongshin, le médicament a été produit pour la première fois en 1996.

« Les infections de virus malveillants comme le SRAS, le virus Ebola et MERS sont des maladies qui sont liées à des systèmes immunitaires, de sorte qu’elles peuvent être facilement traitées par le médicament injectable Kumdang-2, qui est un rénovateur puissant du système immunitaire », a déclaré KCNA.

La Corée du Nord a interdit l’accès aux touristes étrangers pendant une demi-année et possédait certains des contrôles les plus stricts d’identification du virus Ebola dans le monde, même si aucun cas de la maladie n’ont été signalés aux alentours du pays, avant la levée des restrictions plus tôt cette année.

Source: ABC News, le 19 juin 2015

Publié le 20 juin, 2015 dans Corée du Nord, Ebola, Santé.

Publicité

Laissez un commentaire

*