Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

La tuerie de Charleston est-elle un False Flag? Dylann Roof utilisait à peine sa page Facebook créée en 2015

La tuerie de Charleston est-elle un False Flag? Dylann Roof utilisait à peine sa page Facebook créée en 2015

dylan-roof

Le profil Facebook de Dylann Roof, le suspect de la tuerie dans une église de Charleston, Caroline du Sud, était à peine utilisé et avait apparemment été créé plus tôt cette année, ce qui est suffisamment étrange.

Contrairement à la grande majorité des utilisateurs Facebook, Roof n’avait que 80 amis et tous ont été ajoutés en 2015 et il ne s’est même pas donné la peine de télécharger une bannière pour son profil, ce qui veut dire que Roof (ou quiconque utilisait ce compte) a fait le strict minimum dans la confection de ce profil.

dylan-roof2

Les amis de Roof sur Facebook, ont tous été ajoutés en 2015.

En comparaison, les utilisateurs Facebook âgés entre 18 et 24 ans ont en moyenne 650 amis sur Facebook, ce qui veut dire que le jeune Roof de 21 ans était bien en dessous de la moyenne.

Et, ce qui est suffisamment étrange est le fait que la seule image accessible au public est celle où il porte des drapeaux de la Rhodésie et de l’ère de l’apartheid en Afrique du Sud, et l’image a été téléchargée le 21 mai, indiquant que le compte n’avait pas été créé au hasard par quelqu’un après le massacre dans l’église.

fb2

C’est une assez belle coïncidence qu’une photo pareille soit publiquement disponible sur Facebook pour que les médias en profitent, particulièrement car elle convient à la rhétorique du « terrorisme domestique » du Southern Poverty Law Center.

Et il est encore plus étrange qu’un raciste comme Roof avait en fait un grand nombre d’amis Afro-Américains sur Facebook.

roof1

roof2

Also, it appears the George Soros-backed SPLC was the first to release a photo of Roof sitting on his car with a “Confederate States of America” front license plate in clear view.

Il apparaîtrait aussi que le groupe SPLC sponsorisé par Soros, a été le premier à avoir publié la photo de Roof assis sur le capot de sa voiture avec une plaque d’immatriculation faisant référence aux « Etats Confédérés d’Amérique », clairement visible.

soros

« L’augmentation [des groupes haineux] a été alimentée par une réaction à l’augmentation de la diversité raciale du pays, une augmentation symbolisée, pour beaucoup, par la présence d’un afro-américain à la Maison Blanche », a déclaré le SPLC dans un communiqué publié jeudi.

En d’autres termes, le SPLC tente de faire le lien entre Roof et les conservateurs non-racistes qui critiquent quotidiennement l’administration Obama.

C’est un fait avéré que George Soros a financé des organisations non-gouvernementales pour alimenter le racisme en Amérique, et même si Roof a agi en loup solitaire, les gauchistes autoritaires profitent déjà de la situation pour en finir avec le Deuxième Amendement et promouvoir l’agenda de l’application de la loi martiale sur tout le territoire, et de transformer les Etats-Unis d’Amérique en Etat Policier.

Source: Infowars, le 18 juin 2015


Laissez un commentaire