Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Paris : La police traîne au sol un sexagénaire qui refusait l’enlèvement de sa voiture par la fourrière

Paris : La police traîne au sol un sexagénaire qui refusait l’enlèvement de sa voiture par la fourrière

Ambiance surchauffée, scène musclée et déjà vue… cet après midi, rue des Batignolles (XVIIe). Un sexagénaire a refusé de descendre de sa voiture alors que le camion de la fourrière avait commencé à l’embarquer. Au final, après une heure de vaines négociations, les policiers ont dû sortir le rebelle de son véhicule manu militari, sous les huées du public.

« C’était ambiance ! indique un jeune photographe. Il y avait du monde partout ! Une bonne vingtaine de policiers — à vélo, à pieds, en voiture, en gilet pare-balles — et bien une quarantaine de badauds, riverains, passants, beaucoup immortalisant la scène avec leur smartphone, invectivant les policiers : « Bravo les gars, à 20 contre un papi ! ».

A terre, l’automobiliste récalcitrant aurait fait un léger malaise. « Les policiers lui ont passé de l’eau sur le visage, puis hop ! Dans la voiture de police, direction le commissariat pendant que le fouriériste embarquait finalement le véhicule ! ».

A la préfecture de police, on indique que faire obstacle à un enlèvement, à partir du moment où les deux roues sont hors sol, est passible de 3 mois d’emprisonnement, 3.750€ d’amende, 6 points de retrait au permis et suspension du permis de conduire.

Le Parisien

Publié le 16 juin, 2015 dans France, Justice & Forces de l'ordre, Société & Culture.

Publicité

Commentaires (1)

 

  1. Pazoozoo dit :

    Nos flics sont plus vifs contre les autochtones (agés de préférence) qu’avec les « djeuns ».
    C’est étonnant que ce genre de scène n’ai pas lieu dans les « quartiers populaires ».

Laissez un commentaire

*