Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

La Navy va accélérer le développement de l’intelligence artificielle pour la guerre

La Navy va accélérer le développement de l’intelligence artificielle pour la guerre

navy

Le X-47B sur le pont du USS Theodore Roosevelt (CVN-71) le 10 novembre 2013. Photo de l’US Navy.

La Navy veut intégrer la robotique et l’intelligence artificielle (IA) de plus en plus dans sa charge de travail, des missions de combat, jusqu’à des rôles de soutiens non-combatifs et est en quête de données quant à savoir quels types d’IA faut-il développer et dans lesquels investir.

Le service possède déjà, à différents stades d’accomplissement, son Unmanned Carrier-Launched Airborne Surveillance and Strike (UCLASS) dans les airs, un Large Diameter Unmanned Underwater Vehicle (LDUUV) sous-marin et le Swarmboat, un véhicule téléguidé à la surface. La valeur combative de ces plateformes sont claires, a déclaré le service.

« Traditionnellement, au département de la Navy, l’accent est mis sur les combats, et à juste titre, mais peut-être pas assez du côté du soutien, » a déclaré Bob Kozloski, directeur adjoint de la Force opérationnelle de l’Innovation et chef adjoint du Bureau de la stratégie et de l’innovation, à USNI News.

Le bureau de Kozloski a publié un mémo en date du 5 juin décrivant la voie à suivre dans l’identification des possibilités d’intégrer la robotique et l’IA dans les opérations de la Marine et pour tirer profit du développement commercial.

« Le secteur privé a massivement investi dans l’automatisation et la robotique de l’IA pour la prise de décision et de mise en œuvre des tâches physiques », selon le mémo.

« Le DON pourrait tirer des bénéfices de la considération de s’adapter aux progrès du secteur privés dans des domaines tels que l’apprentissage des machines, le traitement du langage naturel, l’ingénierie ontologique, et la planification automatisée des applications navales.

« Quand je vois ce mémo, ce que je voie est le signal d’une requête en provenance du sommet pour mieux bénéficier de ce que le Bureau de Recherche Navale (ONR) fait déjà, » a dit le directeur de la recherche de l’ONR, Lawrence Schuette, lors de la même interview. Il a ajouté que Google a fait un buzz en rachetant des compagnies spécialisées dans l’intelligence artificielle et la robotique, mais la Navy avait déjà investi dans la plupart des compagnies rachetées par Google et autres.

« Une Google Car roule bien dans une rue bondée de gens, mais fonctionnera-t-elle hors route dans des conditions changeantes avec des échecs de la part du véhicule, mais qui doit quand même poursuivre sa mission, est-ce là la direction du Département de la Défense ? » dit-il.

(…)

Source: USNI News, le 15 juin 2015

Publié le 15 juin, 2015 dans Conflits & Guerres, Etats-Unis, Robotique, Technologie.

Publicité

Laissez un commentaire

*