Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Comment le ‘Drudge Report’ a contribué à populariser le Groupe Bilderberg

Comment le ‘Drudge Report’ a contribué à populariser le Groupe Bilderberg

drudgereport

Malgré le refus des grandes organisations médiatiques de couvrir la 63ème conférence du groupe Bilderberg à Telfs, en Autriche, cette semaine, la prise de conscience du public d’une telle réunion est plus forte que jamais. Grand merci au pionnier des médias alternatifs, Matt Drudge.

Depuis le premier rassemblement du groupe, à Oosterbeek, aux Pays-Bas, en 1954, Bilderberg a profité de sa politique très stricte du secret, lui permettant d’être opérationnelle sans être remarquée parmi les autres sommets politiques.

Les médias qui autrefois dédaignaient et minimisaient les enquêtes sur le groupe par les médias indépendants et qui s’en prenaient aux journalistes sont désormais obligés de fournir une couverture médiatique du Bilderberg.

En restant fidèle à ses paroles historiques lors de son discours au National Press Club en 1998, dans lequel il a prédit l’avènement des médias alternatifs dans les années à venir, Drudge a catapulté la couverture médiatique Bilderberg pour la première fois en 2010 en mettant en évidence le travail du site internet Infowars d’Alex Jones et les quelques autres qui opèrent en dehors de l’influence de l’Etat.

Bilderberg a par la suite entrepris sa première étape de sortir de l’ombre durant la même année, et a lancé le site officiel bilderbergmeetings.org, offrant ainsi un aperçu de l’agenda qui était auparavant obtenu par des journalistes et détectives contactés par des indics.

Chaque année qui passe, la couverture médiatique du groupe a augmenté de façon exponentielle, à la grande indignation des équipes de presse apparemment chargées de discréditer la moindre remise en cause de la position du Bilderberg dans la structure du pouvoir mondial.

Un sondage réalisé par le Drudge Report en 2012 visant à quantifier l’évolution des opinions publiques de la réunion du groupe Bilderberg, a révélé qu’une majorité trouve pour le groupe est beaucoup plus important que ce qui avait été précédemment estimé. Sur plus de 35.000 candidats, près de 85 pour cent ont indiqué que le groupe Bilderberg est une forme « des vrais maîtres du monde » de la géopolitique.

« 20 années auparavant, et même 5 ans auparavant… si vous en parliez, les presstituées des médias corporatifs disaient que cela n’existait pas, » a dit Alex Jones tandis qu’il se déplaçait à la réunion Bilderberg de 2012. « Nous les avons contraint à se dévoiler au grand jour, grand merci à Infowars.com, Jim Tucker, à l’American Free Press et aussi à DrudgeReport.com. »

Alors que ces médias continuaient de couvrir la conférence de 2013 au Royaume-Uni, le groupe Bilderberg a, pour la première fois dans son histoire, été obligé de mettre en place un service non officiel en charge de la presse, chargé de s’occuper du déluge de manifestants et de journalistes voraces.

« Je pense qu’il y a plusieurs inquiétudes de la part du public sur la façon dont la conférence se comporte elle-même, » a écrit le journaliste du Guardian, Charlie Skelton, à la même période.

S’adressant à The Awl cette année, Alex Jones a noté la prise de conscience grandissante du public aussi bien que le rôle de Drudge pour susciter de l’intérêt.

« Drudge a contribué à la démolition du mur de Berlin électronique, » a dit Jones. « Je pense que Drudge a été, après mon émission radio, la force de couverture médiatique numéro une. »

aj

Dans tous les cas, les médias indépendants tels qu’Infowars et le Drudge Report continueront de dénoncer le jeu des médias corporatifs.

Source: Infowars, le 12 juin 2015


Publicité
Publié le 14 juin, 2015 dans Alex Jones & Infowars, Bilderberg Group, Vidéos.

Laissez un commentaire