Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Un expert de Monsanto déclare que des fourmis génétiquement modifiées pourront remplacer les abeilles

Un expert de Monsanto déclare que des fourmis génétiquement modifiées pourront remplacer les abeilles

fourmi-ogm

Un équipe de chercheurs à Monsanto croit qu’ils pourraient être sur le point de trouver une solution quant à la mystérieuse chute de la population des abeilles partout sur la planète, une menace qui met en danger l’approvisionnement alimentaire de la planète dans son ensemble.

La subvention de 3 millions de dollars accordée par l’Environmental Protection Agency (EPA) a permis à l’équipe de chercheurs de Monsanto de développer des stratégies alternatives pour « survivre » au syndrome d’effondrement des colonies d’abeilles (CCD), un phénomène qui a pris de l’ampleur ces dernières décennies et qui se produit lorsque la majorité des abeilles ouvrières d’une colonie disparaissent, une situation qui pourrait « considérablement influer sur l’approvisionnement alimentaire dans le monde », admettent les experts.

« Les dernières études ont trouvé un lien entre les pesticides néonicotinoïdes qui sont largement utilisés dans les cultures de maïs génétiquement modifié. L’ingénierie génétique agricole est devenue un élément essentiel de l’agriculture dans le monde moderne d’aujourd’hui, nous avons dû développer des moyens afin de promouvoir à la fois la continuité de l’ingénierie génétique agricole et la survie des abeilles, un défi passionnant », admet John Leere, le chef biochimiste du projet.

chercheur

John Leere, le chef biochimiste de Monsanto, croit qu’une fourmi génétiquement modifiée pourrait éventuellement remplacer les abeilles, en cas d’effondrement des colonies de l’espèce.

L’équipe de chercheurs a développé une fourmi génétiquement modifiée qui pourrait « potentiellement sauver l’approvisionnement alimentaire mondial ».

« Du fait que l’ingénierie génétique agricole et que les pesticides néonicotinoïdes sont là pour rester, nous avons tout d’abord essayé de modifier les abeilles pour accroître leur système immunitaire quant aux pesticides, en ayant très peu de succès voire aucun, » a admis le spécialiste.

« Cependant, nous ne désespérerions pas et avions finalement conduit des batteries de tests sur les reines vierges et les mâles d’une espèce de fourmis. Bien que les fourmis perdent généralement leurs ailes après l’insémination de la reine et qu’elle donne naissance à une nouvelle colonie, la manipulation génétique a produit une espèce de fourmis volantes qui sont très similaires à nos abeilles si familières et 50 fois plus résistantes à certains pesticides, » dit-il, visiblement très enthousiasmé par la découverte.

« Grâce aux manipulations génétiques, nous pourrons éventuellement créer une espèce hybride qui possédera à la fois les caractéristiques de pollinisation propres aux abeilles, aussi bien que les propriétés d’immunisation aux pesticides de certaines espèces de fourmis. Un mariage somptueux qui aurait mis des milliers d’années à se former tout seul dans la nature, » explique t-il.

Selon une récente étude de Greenpeace, 70% des cultures humaines, qui fournissent environ 90 pour cent de l’apport alimentaire dans le monde, sont pollinisées par des abeilles. La National Statistics Agriculture des États-Unis présentent un déclin des abeilles d’environ 3,2 millions de ruches en 1947 pour atteindre 2,400,000 de ruches en 2008, soit une réduction de 25%.

Source

Publié le 13 juin, 2015 dans Animaux, Génétique, OGM.

Publicité

Commentaires (3)

 

  1. Kris dit :

    Non, mais on crée des OGM pour qu’ils resistent mieux aux pesticides et qu’ils croissent mieux. Ça tue les abeilles (et sans doute nous à petit feu), alors plutot que de jeter les OGM on modifie les insectes pourqu’ils soient plus resistants.
    Franchement, tout cela est vraiment débile. autant stopper les OGM !

  2. waf waf dit :

    on peut aussi éradiquer monsanto cela évitera de faire des études sur les fourmis volantes (qui feront aussi du miel tant à faire) et on supprimera leur saloperie de produits d’autant qu’il existe de multiples moyens naturels d’augmenter les rendements des cultures sans polluer
    la problématique de monsanto est posé à l’envers: je pollue et tue les abeilles, je remplace les abeilles par des clones au lieu de je pollue donc je stoppe les saloperies et je réhabilite les abeilles

  3. Rasta fi life dit :

    « un déclin des abeilles d’environ 3,2 millions de ruches en 1947 pour atteindre 2,400,000 de ruches en 2008, soit une réduction de 25%. »

    tu m’étonne qu’elle crevent nos abeilles si elle bouffe la même mer.. que nous la cause elle est toute trouvée arrété les OGM les abeilles ne seront plus embêter et nous aussi par la même occassion!!!!

    « Du fait que l’ingénierie génétique agricole et que les pesticides néonicotinoïdes sont là pour rester »

    a oui nan c’est vrais sa rapporte trop d’argent alors ont continue de detruire l’humanité hein

    arreté de vouloir modifier la génétique divine vous aller finir par le payer chère !!!

    « Grâce aux manipulations génétiques, nous pourrons éventuellement créer une espèce hybride qui possédera à la fois les caractéristiques de pollinisation propres aux abeilles, aussi bien que les propriétés d’immunisation aux pesticides de certaines espèces de fourmis »

    hum cela sous-entend donc que ces abeilles fourmis pourrait absorber de plus grosse quantité de pesticides sans mourir et ainsi les retransmettre dans les plantes qu’elles butine, et le miel qu’elles produisent comme sa nous seront doublement contaminé hum merci les gros lobby de nous la mettre profond, quand se sera votre tours faudra pas venir pleurer !!!

    Faya Burn di hypocrate

Laissez un commentaire

*