Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Pays-Bas: La police va expérimenter le fichage ethnique…des personnes contrôlées afin de lutter contre le racisme des policiers

Pays-Bas: La police va expérimenter le fichage ethnique…des personnes contrôlées afin de lutter contre le racisme des policiers

La police néerlandaise va créer un registre pour compiler les origines ethniques des personnes contrôlées dans la rue dans le but de lutter contre la discrimination.

police

Les policiers de la ville de Tilburg vont enregistrer les nationalités et les origines ethniques de chaque personne interpellée dans la rue, rapporte le NRC Handelsblad. Cette expérience a pour but de réduire la discrimination des policiers à l’égard de certaines ethnies, explique le journal batave.

Une étude, menée pendant six ans, montre en effet que la discrimination au sein de la police représente “un problème considérable et grandissant”, selon le chercheur cité par le journal, Paul Mutsaers. L’année dernière, le chef de la police nationale Gerard Bouman avait comparé la discrimination à “un poison qui est en train de se répandre dans nos rangs”, rappelle le NRC.

Certes, les personnes d’origine étrangère sont surreprésentées dans les statistiques d’infractions, mais “c’est parce que les minorités sont contrôlées de manière disproportionnée”, selon le chercheur qui a conduit l’étude. “Les policiers ont souvent comme consigne de se concentrer sur tel ou tel type de population, explique-t-il au journal. Certains jours, nous contrôlons les Marocains ou les Somaliens parce que nous avons affaire à des cambriolages et nous soupçonnons que les auteurs sont issus de ces groupes-là.

A d’autres périodes, nous repoussons tous les Roumains du centre-ville de Tilburg à cause d’une hausse des vols à la tire et de pickpockets.”….

Courrier international via FDS


Publicité

Laissez un commentaire