Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Une civilisation extraterrestre de type II recharge son vaisseau en exploitant notre soleil

Une civilisation extraterrestre de type II recharge son vaisseau en exploitant notre soleil

A de multiples occasions, les observatoires solaires ont photographié d’immenses structures solides en apparence dans le sillage de notre Soleil. Ces objets sont-ils un signe qu’une civilisation extraterrestre de type II a occupé notre système solaire?

L’échelle de Kardashev se réfère à la façon de classer les civilisations en prenant leur avancement technologique en compte et en mesurant leur consommation énergétique. Alors qu’une civilisation évolue, ses besoins énergétiques sont de plus en plus importants et poussent à chercher une source d’énergie inépuisable.

En tant que tel, une civilisation de type I sur l’échelle e Kardashev exploiterait toutes les sources d’énergie disponibles sur sa planète, en se concentrant sur les processus productifs tels que l’énergie renouvelable, la fusion et finalement, l’antimatière.

La Terre est notée autour de 0,73 et atteindra le Type I dans approximativement 100 ans.

ovni-soleil

Une civilisation de Type II aurait la capacité de capturer presque tout voire même la totalité de l’énergie produite par les étoiles dans leur voisinage. Leur niveau technologique dépasserait de plusieurs milliards de fois celui de la civilisation de Type I.

Des milliers d’années de développements technologiques fournissent à une civilisation de type II des matériaux exotiques ou des états de matières différents, et la capacité de nourrir une étoile jusqu’à en faire un trou noir, afin de capturer les hautes énergies protoniques qui s’échappent à cause de la courbure de la fabrique de l’espace-temps.

ovni-soleil-2

En prenant cette perspective en compte, les anomalies photographiées près de notre Soleil obtiennent une proportion différente.

ovni-soleil-3

par Lock Lip

——–

La vidéo ci-dessous est du physicien Michio Kaku qui explique les 3 types de civilisations:

Voir cet article de qualité, l’échelle de Kardashev, si vous ne comprenez pas l’anglais.

Sources: Humans Are Free via Lock Lip, le 7 juin 2015


Publié le 8 juin, 2015 dans Espace, OVNIs & Extra-Terrestres.

Commentaires (1)

 

  1. jack dit :

    une seule de ces 3 images est intrigante, c’est celle de la sphère qui plonge un « dard » dans le soleil, cette image a été prise 1 jour avant l’apparition d’un énorme triangle sur le soleil ( différence de température)

    les deux autres ne sont que des particules à haute énergie qui perturbent les capteurs du satellite. ou en saturent une partie, selon différents angles de pénétration

    L’échelle de kardahsev est une « ânerie » absurde, en effet, elle suppose une seule forme de maîtrise d’énergie, à partir de ce que l’on connait à notre stade d’évolution, c’est comme expliquer au 16e siècle qu’une civilisation de type 1 maîtrise les moulins à vent et une civilisation de type III maîtrise tout le vent du pays car au 16e siècle on ne connait que le vent… en voulant ignorer qu’entre temps ont été découvert la machine à vapeur, puis le moteur à explosion, l’électricité puis le jet, puis le nucléaire, etc…

    Cette sphère ( certianement un écran d’énergie protégeant un objet plus petit ) est venue influencer /manipuler le soleil , pour des raisons dont nous n’avons pas la moindre microscopique idée , et toutes nos explications ne valent pas tripette pas plus qu’un primitif d’une île reculée, ou du fin fond de l’Amazonie, voyant un trait blanc dans le ciel, qui se perd dans des explications sur les dieux, sans savoir que c’est un Boeing 747 avec 500 pékins partant en vacances… qui n’en ont rien à foutre des régions qu’ils survolent et des être vivants qui y habitent

Laissez un commentaire