Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Les États-Unis ont été victimes d’un piratage d’envergure qui a entraîné l’exposition des données personnelles de près de quatre millions de travailleurs du gouvernement fédéral: les autorités gouvernementales croient que la Chine est responsable de ce piratage

Les États-Unis ont été victimes d’un piratage d’envergure qui a entraîné l’exposition des données personnelles de près de quatre millions de travailleurs du gouvernement fédéral: les autorités gouvernementales croient que la Chine est responsable de ce piratage

cyberguerre-us-chi

Quel intérêt pourrait avoir la Chine à recueillir les données personnelles de travailleurs du gouvernement fédéral?

—–

L’attaque aurait été perpétrée à partir du mois de décembre dernier contre l’Office of Personnel Management (OPM), l’organisme gouvernemental chargé de l’embauche et de la gestion de l’effectif du gouvernement. Il s’agit de la seconde attaque importante dont est victime l’organisme. La première attaque avait eu lieu il y a moins d’un an.

Selon le Washington Post, qui cite des responsables américains qui ont souhaité garder l’anonymat, l’OPM aurait détecté une activité malveillante sur ses systèmes d’information à partir du mois d’avril. Le Département de la sécurité intérieure a conclu après enquête au mois de mai que les données de l’organisme avaient été compromises.

Dans un communiqué, l’OPM a fait savoir que les données de près de quatre millions de travailleurs (anciens et actuels) auraient été compromises. Il s’agit des informations concernant l’évaluation du personnel, l’attribution des taches, les numéros de sécurité sociale, etc. Les personnes affectées seront informées à partir du mois de juin. L’OPM n’exclut pas que d’autres comptes compromis soient identifiés, et envisage de les dédommager à hauteur de 1 million de dollars en cas de fraude et de vol d’identité, à l’issue de l’enquête.

Lire la suite sur le Washington Post

via Conscience du Peuple


Publié le 7 juin, 2015 dans Chine, Cyber Guerre, Etats-Unis.

Laissez un commentaire