Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Etats-Unis : Le Freedom Act qui vient d’être voté par le Sénat remplace le Patriot Act et « limite la surveillance de la NSA »

Etats-Unis : Le Freedom Act qui vient d’être voté par le Sénat remplace le Patriot Act et « limite la surveillance de la NSA »

obama-surveillance

Par 67 voix contre 32, la nouvelle la loi sur la protection et la sécurité intérieure portée par le président américain a été votée mardi 2 juin. Ce Freedom Act remplace le Patriot Act de l’administration Bush et limite les pouvoirs de la NSA.

C’est une victoire pour Barack Obama. Après des mois de blocage à la chambre des représentants et au Sénat, Républicains et Démocrates ont réussi à s’accorder pour adopter le Freedom Act, une réforme portée par le président des Etats-Unis.

Cette nouvelle loi, promulguée mardi 2 juin au soir, remplace le très controversé Patriot Act adopté sous l’administration Bush en 2001, qui avait notamment autorisé l’écoute à grande échelle et généralisée des foyers américains au nom de la lutte des Etats-Unis contre le terrorisme. Les aspects touchants à la violation de la vie privée et à l’atteinte aux libertés individuelles de ces anciennes mesures avaient été révélés au grand public par Edward Snowden.

Le Freedom Act devrait considérablement limiter les pouvoirs de l’Agence américaine de renseignement (la NSA). Ce sont désormais les opérateurs téléphoniques qui seront chargés de conserver les métadonnées issues des conversations de la population américaine. Les compagnies de télécommunication fourniront ces informations au cas par cas, uniquement à la demande des services d’information.

L’adoption de cette nouvelle loi met fin à plusieurs mois de débats intenses aux Etats-Unis sur la sécurité intérieure, dont le paroxysme a été atteint dans la nuit de dimanche à lundi : le non renouvellement d’une des clauses du Patriot Act avait lors contraint la NSA à suspendre ses activités de collectes de données téléphoniques. L’application du Freedom Act, qui devrait entrer en vigueur dans quelques mois, le temps que les opérateurs téléphoniques s’organisent, a été présentée par Barack Obama comme une opportunité de protéger à la fois « les libertés civiles et la sécurité nationale ».

Source


Publicité
Publié le 3 juin, 2015 dans Big Brother, PRISM, Terrorisme.

Commentaires (1)

 

  1. DARK dit :

    Comme si les choses allait changer. À qui appartient les opérateurs téléphonique ? Les gens qui pensent que cela change quelque chose devrait approfondir leurs recherches.

Laissez un commentaire