Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

« Ne tournons pas autour du pot : la radicalisation de l’EI a un lien avec l’islam »

« Ne tournons pas autour du pot : la radicalisation de l’EI a un lien avec l’islam »

Patrick Loobuyck, professeur à l’université d’Anvers, n’hésite pas à dire qu’on ne peut ignorer le rôle de l’islam dans la création du khalifat et du djihadisme.

ei

« Malgré la gravité du phénomène, l’EI et la radicalisation des combattants syriens méritent un débat de société nuancé et bien informé » dit le professeur Patrick Loobuyck de l’université d’Anvers. C’est pour cela, et aussi pour offrir un autre message que les explications simplistes qui tiennent en une ligne, qu’il a écrit en collaboration avec de nombreux experts son livre « De lokroep van IS » ( Le chant des sirènes de L’EI). Parce qu’ »en ce moment, la polémique l’emporte encore et toujours sur la raison. » précise-t-il.

Les naïfs versus les dénigreurs de l’islam

Loobuyck ne tergiverse pas sur le rôle de l’islam dans l’avènement de l’EI. « On ne peut nier que la création du khalifat et du djihadisme ait un rapport avec l’Islam. Même si pour aborder ce sujet, il faut trouver le bon discours. Et c’est là que cela se corse. D’un côté, il y a les naïfs qui nient toute connivence. Même Obama a dit que l’EI n’avait rien à voir avec l’Islam. Et de l’autre, il y a ceux qui dénigrent en permanence l’islam, qui font des généralités et qui accusent la religion de tous les maux. Les deux sont abusifs. »

L’auteur précise qu’en renvoyant tout sur le dos de l’islam, on est loin d’avoir tout dit. » Il y a tellement de facteurs qui entrent en ligne de compte lorsque quelqu’un décide de partir vers la Syrie. Surtout en sachant que la radicalisation ne découle que d’une certaine forme extrémiste de l’islam. » […]

Le Vif via Fdesouche

Publié le 31 mai, 2015 dans Califat Islamique, Islam.

Publicité

Laissez un commentaire

*