Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Le Pape François: « Ne pas reconnaître qu’Israël est Juif est antisémite »

Le Pape François: « Ne pas reconnaître qu’Israël est Juif est antisémite »

pape-israel

Dans ce qui constituerait apparemment un volte-face rhétorique spectaculaire, le pape François serait revenu sur ses déclarations antérieures louants le président de l’Autorité Palestinienne Mahmoud Abbas et a apposé l’appellation « d’antisémites » aux détracteurs d’Israël.

Dans des commentaires envoyés jeudi au vétéran Israélo-Portugais et journaliste, Henrique Cymerman, François a été cité en disant que « quiconque ne reconnait pas le peuple Juif et l’Etat d’Israël – et leurs droits d’exister – est coupable d’antisémitisme. »

François est aussi revenu sur ses déclarations précédentes au début du mois de mai 2015 où il a désigné Abbas en tant « qu’ange de la paix ».

Le pape se rappelle avoir dit à Abbas en italien, qu’il espérait que le chef de la Palestine puisse un jour devenir un ange de la paix dans le futur, d’après Cymerman, bien qu’il n’ait apparemment pas encore atteint ce niveau-là.

Les commentaires du Pape ont été envoyés à Cymerman par écrit et aussi au Rabbin Argentin Abraham Skorka, l’un de ses collègues œcuméniques les plus proches, après que le duo l’ait rencontré juste après son rendez-vous avec Abbas, a rapporté Channel 2.

cymerman

Malgré la fronde des médias quant aux commentaires du pontifes au début de ce mois, le Vatican a tout d’abord clarifié le fait que le pape n’avait pas dit que Abbas était « un ange de la paix » mais plutôt « un morceau d’ange de la paix » – puis s’est ensuite excusé, en faisant remarquer que les commentaires n’avaient pas pour but d’offenser qui que ce soit. (…)

Source

Publié le 29 mai, 2015 dans Christianisme, Palestine, Sionisme & Israël, Vatican.

Publicité

Laissez un commentaire

*