Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Élie Semoun : « On vit dans un pays de racistes »

Élie Semoun : « On vit dans un pays de racistes »

L’humoriste est la vedette du Placard, dont la dernière représentation est retransmise en direct sur D8. Il se confie également sur sa vie privée et se dit «agressé» par la société.

semoun

Après Croisière d’enfer et Municipaux 2.0, des Chevaliers du Fiel, D8 continue de surfer sur le succès des spectacles diffusés en direct, et propose Le Placard. Une fin de tournée en forme d’apothéose pour Élie Semoun, impeccable dans le costume de Pignon. Entretien….

J’enchaîne avec mon one-man-show À partager, notamment au «Marrakech du rire». Jamel [Debbouze, ndlr] voulait que j’y sois pour les cinq ans du festival.

Les thèmes que vous y abordez sont plus en prise avec l’actualité…

Plus saignants! Je parle de la pédophilie, de l’homosexualité, des djihadistes, d’un conseil municipal avec le FN. Des sujets un peu brûlants (rires).

C’était un besoin?

Je trouve que la société est vachement violente. Je me sens agressé: on vit malheureusement dans un pays de racistes – maintenant ça me semble clair – et ça me choque. En fait, ce qui me fait peur, c’est la bêtise: la mienne et celle des autres!

Un pays de racistes?

Petit à petit se sont infiltrées dans la société française ces idées démagogiques qui prônent que l’étranger est un danger. En 1982-1983, tous les intellectuels se levaient contre ces idées, et, vingt ans après, on s’aperçoit qu’elles sont complètement banalisées. Les gens n’ont plus honte de passer à la télé à visage découvert pour dire: «Oui, je vote Front national», «Oui, je pense qu’il y a trop d’Arabes», «Oui, je pense que la religion musulmane est une religion dangereuse»….

Source


Publicité
Publié le 29 mai, 2015 dans France, Sionisme & Israël, Société & Culture.

Laissez un commentaire