Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Les deux messages extraterrestres les plus importants jamais décodés

Les deux messages extraterrestres les plus importants jamais décodés

I/ La formation du « message d’Arecibo » à Chilbolton

Le mardi 21 août 2001 deux nouveaux cercles de cultures (crop circles en anglais) faisaient leur apparition près du radiotélescope de Chilbolton dans le Hampshire, au Royaume-Uni. Les deux œuvres étaient très impressionnantes et étaient composées d’un nombre important de petits ‘pixels’, qui présentaient une forme reconnaissable pour un observateur dans les airs. Contrairement à toutes les autres formations de cercles de culture…

L’un de ces cercles de culture présentait un ‘visage humanoïde’ tandis que l’autre ressemblait à une transmission radio que le Search for Extra-Terrestrial Intelligence (SETI, que l’on peut traduire par « recherche d’une intelligence extraterrestre ») avait envoyé dans l’espace en utilisant le radiotélescope d’Arecibo en 1974.

Les deux formations seront analysées dans cet article, dans lequel je ne compte pas juste décrire et expliquer la transmission originale, mais j’examinerai et analyserai une portion importante des indications présentes dans ces deux cercles de culture fabuleux.

chib1

chib2

Dans l’illustration ci-dessus se trouvent les deux cercles de cultures en question. Celui du visage extraterrestre qui est incroyablement compliqué et celui de la transmission radio. Le visage de l’extraterrestre a été rendu visible via des logiciels informatiques. L’original est à droite et l’interprétation artistique se trouve évidemment à gauche. Ces deux cercles de culture apparurent en même temps, un an après l’apparition d’un autre cercle de culture que vous allez découvrir plus loin dans cet article.

Après avoir longuement discuté avec des témoins, il apparaîtrait que la formation du crop circle « d’Arecibo » s’est produite le 20 août. Et bien que je ne pouvais seulement qu’imaginer le modèle binaire de la formation via des photos d’hélicoptères, certains aspects ne me parlaient pas suffisamment pour éventuellement y discerner des « unités » individuels. De ce fait j’ai rendu visite aux deux cercles de culture (qui étaient à 200 mètres l’une de l’autre) le samedi 25 août 2001.

Une interprétation intéressante de la formation du cercle de culture aux allures de ‘visage humain’ nous vient du chercheur et écrivain Wayne Herschel. Dans sa vision, le visage ressemble à celui du Sphinx Égyptien et de Viracocha, un dieu pré-Inca. Il trouve aussi qu’il y a des ressemblances entre le visage humain d’Arecibo et le visage trouvé sur la planète Mars (cela reste son interprétation).

chib3
Crédit: Wayne Herschel

Le message d’Arecibo

Premièrement je vais donner quelques renseignements quant au message initial qui a été envoyé en utilisant Arecibo, en 1974. Le télescope d’Arecibo se distingue par sa grande taille : le diamètre de l’antenne principale est de 305 mètres, construite à l’intérieur de la dépression laissée par un effondrement. L’antenne est la plus grande antenne convergente incurvée du monde, ce qui lui donne la plus grande capacité de collecte d’ondes électromagnétiques. La surface de l’antenne est faite de 38 778 panneaux d’aluminium perforés, chacun mesurant environ 1 m sur 2 m, supportés par un maillage de câbles en acier.

Le télescope a subi plusieurs modifications durant sa vie. La première grande modification a eu lieu en 1974 quand une surface haute précision a été ajoutée au réflecteur actuel. Ce qui lui permet de diffuser des signaux d’une puissance allant jusqu’à 20 térawatts (1 TWh = 1 trillion de watts) et en tant que test inaugural de ces améliorations, il a été décidé que SETI envoie un message codé vers les cieux. Ce signal a été envoyé en direction de l’amas d’étoiles M13, à quelques 25 000 années-lumière et composé de quelques 300.000 étoiles dans la constellation d’Hercule.

Le message a en fait été envoyé le 16 novembre 1974 et était composé de 1679 pulsations binaires (des 0 et des 1). Ce qui a pris environ trois minutes à transmettre. Ce message a été transmis en utilisant la fréquence 2380MHz (détail important pour plus tard).

Pourquoi 1679 chiffres?

La raison pour cela est mathématique. 1679 est l’unique produit de deux nombres premiers; 23 et 73. Les formes de vie extraterrestre s’intéresseraient sans aucun doute aux nombres premiers, aux éléments à la base de notre univers : tels que les nombres premiers, la fréquence des éléments chimiques et les chiffres binaires. N’oubliez pas cela car pour pouvoir communiquer avec une créature différente de nous en tout point, on ne peut pas parler avec elle en utilisant les systèmes humains, comme les centimètres, les pieds, les nombres décimaux etc…

Du fait que SEUL les nombres premiers 23 et 73 produisent 1679 quand ils sont multipliés, alors il ne peut y avoir qu’une façon d’arranger le signal : convertir le tout en une grille de 23 carrés par 73 carrés.

Le code binaire original est présenté dans ce schéma. Figure 1.

code-binaire

Le code binaire

Afin de totalement comprendre le message encodé dans la transmission, il est nécessaire de comprendre le message binaire. C’est actuellement plus simple que notre système en base 10, le système décimal. En base 10 on compte de 1 à 9 et ensuite on place le 1 dans la colonne des 10 et on recommence à nouveau la colonne des chiffres, jusqu’à ce que l’on obtienne 9 dans la colonne des 10 et 9 dans la colonne des unités. Alors on doit ensuite porter le 1 dans la colonne des 100 et etc…

Le système binaire est un système de numération utilisant la base 2. On nomme couramment bit (de l’anglais binary digit, soit « chiffre binaire ») les chiffres de la numération binaire positionnelle. Ceux-ci ne peuvent adopter que deux valeurs, des 0 et des 1. C’est un concept essentiel de l’informatique. En effet, les processeurs des ordinateurs actuels sont composés de transistors ne gérant chacun que deux états. Un calcul informatique n’est donc qu’une suite d’opérations sur des paquets de 0 et de 1, appelés octets lorsqu’ils sont regroupés par huit.

binaire

En revenant à la transmission binaire initiale (fig.1), en la convertissant en 23 colonnes de 73 rangées nous obtenons la ‘matrix’ présentée dans la figure 2 ci-dessous:

fig2

Vous pouvez désormais voir le modèle graphique représenté par un code binaire avec des 0 et des 1. Pour clarifier la chose j’ai converti les carrés noirs (qui représentent les 1) et les carrés (vides) blancs (qui représentent les 0). Vous constaterez qu’il est plus aisé d’observer la transmission de cette façon, comme vous pouvez le voir dans la figure 3 ci-dessous:

arecibo-fig3

C’est là où le puzzle devient légèrement visible. En accomplissant les étapes décrites ci-dessus, la traduction littérale des pulsations originelles sont à gauche de la figure 3. Cependant, l’image imprimée dans la plupart de mes livres ressemble à celle de droite, toujours dans la figure 3.

Ceci est un effet miroir gauche-droite de mon décodage. Je soupçonne que c’est potentiellement une erreur qui n’a pas été remarquée quand ils ont imprimé les livres, bien que j’ai vérifié deux autres livres qui confirment les mêmes modèles présentés dans la figure 3. Dans tous les cas, que l’image soit inversée ou pas cela ne change rien du tout.

Décoder le message d’origine

Le message d’origine que nous avons envoyé dans l’espace comprenait plusieurs ‘sections’, chacune décrivant un aspect particulier de ‘notre civilisation’. Tout en haut se trouve une représentation binaire composés de numéros allant de 1 à 10. Ce qui est intéressant c’est qu’il y a deux colonnes pour les chiffres, huit, neuf et ainsi que pour le nombre dix. Ceci a pour but d’indiquer aux éventuels décodeurs du message que nous spécifions nos nombres trop importants de cette façon-là.

La prochaine section contient les valeurs binaires 1,6,7,8 et 15 qui indiquent les nombres atomiques des éléments nécessaires à la vie sur Terre: Hydrogène, Carbone, Nitrogène, Oxygène et Phosphore, respectivement.

message

message2

La grosse section de trois rangées, représente les formules pour les sucres et bases des nucléotides de l’ADN. En dessous se trouve une représentation graphique de notre ADN à ‘double hélice’ et les deux côtés de la ‘barre verticale’ indiquent le nombre de nucléotides dans l’ADN.

Juste en dessous de l’ADN à double hélice se trouve une petite représentation de nous, les humains, avec un corps et deux bras, deux jambes et une tête toute petite. A gauche se trouve une valeur binaire de la population sur Terre. A l’époque en 1974 il y avait environ 4,29 milliards d’humains. A droite de la forme humanoïde se trouve une valeur binaire de la taille moyenne d’un être humain.

Car étant donné que nous ne pouvons pas communiquer avec ‘eux’ en employant des termes techniques de mesure « humains » (tels que les centimètres, mètres, pieds, etc…) la taille est représentée en « unités de longueur d’ondes ». Comme vous l’avez précédemment lu, le message a été transmis en utilisant la fréquence 2380MHz. Pour convertir cela en longueur d’ondes on la divise par 300, pour obtenir la longueur d’ondes en mètres. 300/2380 = 0,12605042m = 12,6cm. Ce qui est notre « unité de longueur d’ondes ».

Concernant le code de la taille de l’humain, on peut voir que sa valeur binaire est de 1110, ou 14 en utilisant le système décimal. Si nous multiplions 14 par notre unité de longueur d’ondes (12,6) nous obtenons, 176,4 cm ou grossièrement 5’9 » pieds. La taille moyenne d’un être humain.

La section suivante est une représentation simplifiée de notre système solaire, où nous vivons. Elle présente le soleil et les neuf planètes (huit désormais), dont les tailles sont grossièrement représentées. Quand on s’intéresse à la troisième planète elle est légèrement décalée vers le haut, c’est important car nous indiquons que le message a été envoyé de cette planète, notre Terre bien aimée.

La dernière section décrit l’origine du message lui-même, le télescope d’Arecibo, qui est de forme incurvée. Sous cette représentation se trouve deux lignes, contenant à nouveau un code binaire. Cette fois c’est 100101111110, ce qui équivaut à 2430. A nouveau, on utilise notre unité de mesure et nous obtenons 2430 x 12,6 cm soit 30618 cm, ce qui est le diamètre de la parabole d’Arecibo.

Différences entre le message envoyé en 1974 et le message reçu en 2001

differences
A gauche : ce que nous avons envoyé en 1974, A droite : ce que nous avons reçu en 2001
message3

Après une analyse poussée j’ai découvert les neufs différences majeures entre le cercle de culture de Chilbolton et le message que nous avons envoyé en 1974. Nous allons donc nous intéresser aux différences et interpréterons cela plus tard. Les détails de ces changements ne pouvaient pas être confirmés avant que je ne me déplace sur place pour voir ça de visu, afin de pouvoir correctement interpréter le code binaire – en lisant les zones aplaties comme des 0 et ce qui tenait encore debout comme des 1.

Les nombres de 1 à 10 apparaissent être exactement les mêmes que ceux dans la formation.

Cependant les nombres atomiques indiquant les éléments nécessaires pour obtenir la vie sur Terre, possèdent une valeur supplémentaire que dans la séquence binaire. Cette valeur a précisément été ajoutée au bon endroit, et dans le code binaire de base (donc cela ne peut pas être une erreur). En décodant la formation du cercle de culture, on trouve un tout autre élément atomique dont le nombre est 14 = le Silicium (‘Silicon’ en anglais).

En allant plus bas, le changement est plus qu’évident – ceux qui ont envoyé le message possédaient un brin d’ADN supplémentaire. Une autre différence, bien moins évidente, est le changement du codage binaire pour le nombre de nucléotides dans l’ADN (au centre). Si vous regardez le diagramme ci-dessus, j’ai mis en évidence certaines zones à droite, avec du rouge, pour indiquer les ‘unités’ qui ont été changées dans cette formation de cercle de culture.

difference2

Il y a des changements très significatifs dans la forme de l’humanoïde, qui est presque « extraterrestre » et dans le diagramme de la parabole d’Arecibo. Pour être clair, je n’ai pas pris la peine de rougir des zones car les différences sautent aux yeux d’elles-mêmes.

Des deux côtés on voit ce qui est un E.T., il y a des changements dans la valeur de la population et aussi dans celle de la taille. La dernière étant d’une valeur 1000 en binaire, ou 8. Si nous multiplions cela par l’unité de longueur d’ondes de base soit 8 x 12,6 cm on obtient 100,8 cm soit 1 mètre, ce qui est intéressant car plein de gens ont déclaré avoir vu des extraterrestres de cette petite taille là par le passé.

Ci-dessous on remarque des changements dans l’arrangement de leur système solaire. La troisième planète depuis le soleil n’est pas l’unique planète à avoir été mise en évidence. La quatrième et cinquième le sont tout aussi bien. La cinquième apparaît être plus importante que les autres, du fait que trois pixels supplémentaires ont été rajoutés.

Ce qui est encore plus intéressant c’est que la représentation de l’appareil utilisé pour la transmission des messages extraterrestres (qui est tout sauf une parabole mais un genre de vaisseau ou de satellite) était apparu sous la forme d’un cercle de culture (au même endroit!) un an avant l’apparition de celui de Chilbolton, en 2000.

ovni-transmi
Cercle de culture qui représentait en fait le satellite (?) de transmission des ETs, en 2000.

transmission
Donc les extraterrestres envoient la façon dont ils communiqueront le message avant d’envoyer le message lui-même. C’est une forme de politesse cosmique que nous ne connaissons pas trop… Voir cet article de 2007 où je tentais de déchiffrer ce crop circle par moi-même!

Le code binaire de l’appareil de transmission du message a aussi été altéré. Je vous laisse découvrir sa ‘nouvelle’ valeur (c’est énorme…).

Qu’est ce que tout cela veut dire ?

message4

II/ Le grand Gris extraterrestre qui tient un ‘disque’

ggris1
Sparsholt, Hampshire, Angleterre. Le 21 août 2002.

ggrisillu

Le message contenu dans le disque a été décrypté en utilisant l’American Standard Code for Information Interchange qui est un système en 8 bit universel. Le code secret commence à partir du centre du disque et suit un mouvement antihoraire en spirale vers l’extérieur, c’est aussi de cette même façon que les dvd ou CDs (quand ils existaient encore, NDLR) sont utilisés.

cd-dvd

Décoder le message:

message5

Un autre exemple:

beware-mess

Note : Beware = Faites attention en anglais.

III/ La traduction du message

beware-big

Les espaces vides représentent l’unité binaire ZÉRO, et les blocs représentent l’unité binaire UN. En utilisant le décryptage on obtient le message suivant :

« Beware the bearers of false gifts and their broken promises.
Much pain, but still time. Believe there is good out there.
We oppose deception. Conduit closing. 0x07 »

Traduction :

« Méfiez-vous, porteurs de faux présents et de leurs fausses promesses.
Beaucoup de douleur, mais encore le temps. Croyez qu’il y a du bon au-delà.
Nous nous opposons à la tromperie. Fermeture conduit. 0x07 »

Le code binaire de 0x07 à la fin du message provoquerait un son de cloche similaire à celui des vieilles machines à écrire (le DING! vers la fin).

Syntaxe précise:

(A) Méfiez-vous, porteurs de FAUX présents et de leurs FAUSSES PROMESSES.
(B) Beaucoup de douleur, mais encore le temps. CROYEZ
(C) qu’il y a du BON. Nous nous opposons à la TROMPERIE. Fermeture conduit. 0x07
(Ding!)

Est-ce un message amical en provenance d’êtres bienveillants ?

Le message à l’air suffisamment amical et c’est exactement ce que nous souhaiterions entendre. Mais personnellement, je suis pratiquement persuadé que c’est une autre tromperie, et vous allez comprendre pourquoi. Ceux qui ont déjà étudié cela ou qui sont en contact avec des extraterrestres (ou autres créatures bienfaisantes), savent que notre Gouvernement collabore avec des espèces malveillantes de petits gris que nous connaissons aussi sous le nom de Zeta Réticuliens ou Réticuliens (ils vivent d’un système solaire binaire [à deux étoiles] connu sous le nom de Zeta Reticuli).

zeta
Zeta Reticuli dans une photo old school de Google Earth 2007.

Les Réticuliens ou les Draconiens Alpha (connus sous le nom de Reptiliens) sont toujours restés en contact avec nos Gouvernements depuis la nuit des temps. Les Réticuliens sont responsables pour toutes les abductions et les mutilations (à la fois d’humains et de vaches), tandis que les Reptiliens sont derrière tous les dirigeants mondiaux. Ils utilisent les gouvernement pour accomplir leur fin, qui est l’esclavage de notre espèce.

Si vous avez l’habitude de lire mes travaux, vous savez bien que toutes mes leçons d’histoire sont connectées à une lignée de Reptiliens et à leur contrôle sur l’espèce humaine. Il y a aussi deux grandes constellations majeures, mentionnées par nos ancêtres, et qui la plupart du temps sont connectées à des « dieux » extraterrestres »: Les Pléadiens et les citoyens de la ceinture d’Orion. Ce qui est encore plus intéressant, c’est que les Illuminati étaient obsédés par ces deux constellations-là et à ce qu’elles représentaient.

oldschoolbro

La ceinture d’Orion est composée de 3 étoiles dont 2 uniquement sont alignées, et qui pointent l’étoile de Sirius.

De retour à notre cercle de culture:

cercle-de-culture

Ne remarquez-vous rien d’étrange? Qu’en est-il de ces trois étoiles à la gauche de l’extraterrestre? Elles représentent la ceinture d’Orion, mais correspondent-elles sont alignement?

alignement

Comme vous pouvez le constater, la ressemblance est frappante. Mais qu’est ce que cela veut dire? Est-ce que les êtres en provenance de la constellation d’Orion sont bienfaisants ou d’un tout autre genre ?

Difficile d’en tirer une conclusion adéquate, mais mon instinct me dit que c’est une autre tromperie. Pourquoi une bonne espèce en provenance d’Orion nous a envoyé un message amical?

Les élites savent que ce n’est plus qu’une question de temps avant qu’il ne faille révéler la vérité quant à l’existence des extraterrestres. Mais ils ont plus d’un tour dans leur sac! Leur plan, est de nous ramener à l’esclavage sur plusieurs générations, et d’avoir en tant que nos sauveurs: les Réticuliens et les Reptiliens.

Les plus grands tueurs et faux prophètes sont souvent présentés en tant que héros, tandis que les véritables héros meurent dans l’obscurité. C’est la même chose pour les créatures extraterrestres. Nos futurs ‘maîtres’ se présenteront sous la forme de ‘héros’, et seront de bonnes créatures, alors qu’en fait elles seront nos ennemies.

Quelques années auparavant, dans une cave située en Ouzbékistan:

caverne

On peut y voir une soucoupe volante en plus d’une créature extraterrestre. Les E.T. marchent sur un sol maçonnique (en damier). Dans le fond on peut voir un astronaute dont le casque est brisé. L’astronaute tient un disque similaire entre ses mains. Peut être que le peintre a eu une vision ou quelque chose de ce qui est à venir ? Est-ce que cette ‘peinture rupestre’ est la représentation d’un scénario apocalyptique?

illu2

Beaucoup de questions restent sans réponses…

Source: Humans Are Free, mai 2015


Publicité

Commentaires (2)

 

  1. vastra marjorie dit :

    fascinée par la pensée de savoir quils existent!

  2. Patatra dit :

    Sérieusement, si c’est un message de la part d’extraterrestres, ils sont assez balèzes.
    Mais si c’est un fake de la part d’êtres humains, ben ils sont vachement aussi :p

Laissez un commentaire

*