Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Programmes d’histoire : «Faut-il enseigner une nation française mythique qui n’a jamais existé ?»

Programmes d’histoire : «Faut-il enseigner une nation française mythique qui n’a jamais existé ?»

Ce sont ces gens là, des doctrinaires de gauche et d’extrème gauche, qui font les programmes scolaires de vos enfants. Fidèles à leur idéologie cosmopolite et anti-nationale, ils considèrent l’école comme un lieu d’endoctrinement et de propagande.

—————

Le géographe Michel Lussault préside le Conseil supérieur des programmes (CSP), à l’origine des projets de programmes scolaires qui nourrissent depuis quelques semaines un vif débat.

Certains historiens jugent « lâche » de laisser le choix aux enseignants d’aborder ou pas certains sujets qui fâchent…

Je ne comprends pas que l’on mélange la science historique avec la morale politique. En quoi enseigner les traites négrières serait-il lâche ? Faut-il renoncer à expliquer en quoi les lois antisémites de Pétain sont scandaleuses ?

Faut-il un enseignement allégorique, enseigner une nation française mythique qui n’a jamais existé ? Il y a quelque chose de dérangeant dans l’idée, récurrente, de vouloir faire de l’histoire un « roman national ».

Car cela renvoie à une conception de l’histoire qui ne serait plus un outil de lucidité. Or la lucidité n’est pas le dolorisme, la repentance ou la culpabilité. Il s’agit juste de reconnaître la pluralité de l’histoire de France.

histoire-france

François Hollande lui-même parle de récit national !

J’invite François Hollande et Najat Vallaud-Belkacem à ne pas forcer le trait sur ce point car on finirait par « désespérer Billancourt » : les professeurs ne sont pas pour le roman national. N’en rajoutons pas. […]

Le Monde via Préchi Précha et FDS


Publié le 16 mai, 2015 dans Education, France, François Hollande, Jeunesse, Politique & Loi.

Commentaires (1)

 

  1. Caro dit :

    Chers FDS,
    bientôt on vous dira que vous n’êtes que des hologrammes et que donc vous n’avez aucune raison d’exister…
    : (

Laissez un commentaire