Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Votre famille est-elle prête? Semaine de la sécurité civile du Canada

Votre famille est-elle prête? Semaine de la sécurité civile du Canada

harper

Cette semaine marque la « semaine de la sécurité civile du Canada« . A chaque année est lancée une campagne de prévention qui vise à sensibiliser les familles sur la nécessité de se préparer à tous types de catastrophes: plan d’évacuation, réserves alimentaires et d’eau pour une période minimale de 72 heures, etc.

Notre suffisance quotidienne est entièrement soutenue et assurée par l’équilibre et la continuité du système bancaire, de l’approvisionnement de l’essence dans les stations de gaz, de la nourriture dans les épiceries et de l’électricité dans nos maisons. Un simple facteur externe d’une ampleur significative suffit à créer une onde de choc sur notre mode de vie et ça, nos ancêtres l’avaient compris. Pourtant, ils ne parlaient pas de fin du monde, mais ils avaient dans leur grenier de quoi manger tout l’hiver ou de quoi subsister pour au moins quelques jours si une simple tempête de neige empêchait les chevaux de circuler. Les grands-mères avaient des sacs de farine entassés dans la cave, des conserves de légumes, des patates et des carottes dans le brin de scie et du bœuf pendu dans la grange! Nombreux grands-pères cachaient leurs piastres dans une craque du plancher parce qu’ils n’avaient absolument pas confiance aux banquiers et pourtant, personne ne leur avait dit que le système bancaire était une imposture!

Aujourd’hui, si le circuit électrique s’éteint (extrême climatique, tempête solaire, EMP), nous n’avons plus accès à l’argent, à l’essence, aux médicaments et à la nourriture. Notre état de vulnérabilité est immense puisque les achats de biens, le maintien des services et de notre état de santé dépendent directement et entièrement de la grille électrique.

Plusieurs, dans le déni de la réalité et avec une totale absence de lucidité se confortent et se leurrent en disant: « Mais ça n’arrivera pas ». Même si je peux comprendre ce mécanisme de défense parce qu’il est motivé par la peur et un sentiment d’impuissance, je crois que nous n’avons plus le temps d’argumenter avec ces gens puisqu’il est minuit moins trois sur l’horloge de l’Apocalypse! Ce n’est pas moi qui le dit, c’est l’Association des scientifiques atomiques.

De constater à quel point nous sommes devenus dépendants du « système » et à quel point nous serons confrontés si un événement global devait menacer la stabilité et l’équilibre de notre monde est un signe d’intelligence et non pas un délire conspirationniste!

Pour les Chrétiens qui croient que Dieu ne permettra pas que nous vivions de telles épreuves, vous devriez lire et relire le livre de l’Apocalypse jusqu’à la fin, particulièrement au verset 1, chapitre 1. Il y a une théorie enseignée dans de nombreuses églises protestantes qui prétend que les Chrétiens seront enlevés avant les Tribulations (domino de catastrophes mondiales) et plusieurs d’entre eux ont confortablement accepté de croire en ce que je considère un FAUX enseignement. Les Écritures nous parlent qu’à la fin des Temps il y aura une grande déception qui résultera en une apostasie. Cette déception dont parle les Écritures concerne les mensonges, les technologies et les illusions surnaturelles qui seront utilisées par l’Antéchrist pour amener l’humanité à ses pieds. La déception attend aussi tous ces Chrétiens qui croient que l’enlèvement de l’Église aura lieu avant les tribulations. Imaginez toutes ces familles qui auront placé leur espérance dans cet enlèvement et qui un jour se rendront compte qu’ils sont témoins des calamités décrites dans le livre de Daniel et par les apôtres. Et l’antéchrist ainsi que les non-croyants se feront un plaisir malin à leur dire: « Et puis ton Dieu il est où, il n’est pas venu te chercher? Bien sûr que non, il t’a abandonné »… Quelle déception ce sera pour tous ces gens qui n’auront pas placé leur espérance dans les promesses de Dieu, mais dans la parole de faux prophètes.

À tous les jours sur la planète, des milliers de chrétiens perdent la vie suite à des maladies incurables, d’autres sont soumis à des catastrophes climatiques où il sont privés de nourriture, d’eau et d’un logis. Des croyants de par le monde vivent d’extrêmes persécutions, certains sont brûlés vivants, d’autres se font trancher la tête et d’autres encore se font crucifier. Est-que ces croyants sont privés de l’amour de Dieu, privés de la grâce de Dieu?

Je dénonce cette fausse doctrine qui amène certains à croire que « nous les Chrétiens des derniers temps » seront plus privilégiés que tous nos frères et sœurs qui nous ont précédés parce que Dieu ne permettra pas de nous soumettre aux tribulations. Il est écrit que les Chrétiens ne sont pas soumis à la Colère de Dieu, oui certes, mais où se situe l’accomplissement de la Colère de Dieu dans le livre de l’Apocalypse? À la dernière trompette, PAR LES 7 COUPES DE LA COLÈRE DE DIEU…

Dieu ne nous demande pas d’attendre comme des « vierges endormies », mais il nous demande de veiller et d’avoir nos lampes remplies d’huile. Nous sommes appelés à courir jusqu’à la ligne d’arrivée et non pas d’attendre qu’on vienne nous chercher. Nous avons à « persévérer jusqu’à la fin » nous disent les Écritures et ce n’est pas à nous de déterminer la durée et l’intensité de la course selon notre bon raisonnement, mais c’est à celui qui détient le chrono de l’humanité!

Notre consolation et notre espérance dans toutes les épreuves qui viennent:

« Aucune tentation ne vous est survenue, qui n’ait été une tentation humaine. Or, Dieu est fidèle, et il ne permettra point que vous soyez tentés au-delà de vos forces; mais avec la tentation il vous en donnera aussi l’issue, afin que vous puissiez la supporter. » – 1 Corinthiens 10:13

Ce qui veut dire que malgré toutes les catastrophes et afflictions auxquelles nous serons confrontées, jamais Dieu ne permettra que nous soyons éprouvés au-delà de nos forces. Il nous donnera toujours le courage de supporter l’épreuve et d’en sortir vainqueur et ce même dans la mort.

Voici maintenant le chapitre 24 de Matthieu, lequel donne une série d’indications sur les temps à venir et les choses devant nous prévenir de leur accomplissement:

« Il s’assit sur la montagne des oliviers. Et les disciples vinrent en particulier lui faire cette question : Dis-nous, quand cela arrivera-t-il, et quel sera le signe de ton avènement et de la fin du monde ?

Jésus leur répondit : Prenez garde que personne ne vous séduise.

Car plusieurs viendront sous mon nom, disant : C’est moi qui suis le Christ. Et ils séduiront beaucoup de gens.

Vous entendrez parler de guerres et de bruits de guerres : gardez-vous d’être troublés, car il faut que ces choses arrivent. Mais ce ne sera pas encore la fin.

Une nation s’élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume, et il y aura, en divers lieux, des famines et des tremblements de terre.

Tout cela ne sera que le commencement des douleurs.

Alors on vous livrera aux tourments, et l’on vous fera mourir; et vous serez haïs de toutes les nations, à cause de mon nom.

Alors aussi plusieurs succomberont, et ils se trahiront, se haïront les uns les autres.

Plusieurs faux prophètes s’élèveront, et ils séduiront beaucoup de gens.

Et, parce que l’iniquité se sera accrue, la charité du plus grand nombre se refroidira.

Mais celui qui persévérera jusqu’à la fin sera sauvé.

Cette bonne nouvelle du royaume sera prêchée dans le monde entier, pour servir de témoignage à toutes les nations. Alors viendra la fin.

C’est pourquoi, lorsque vous verrez l’abomination de la désolation [l’antéchrist qui va proclamer lui-même Dieu], dont a parlé le prophète Daniel, établie en lieu saint,-que celui qui lit fasse attention ! Alors, que ceux qui seront en Judée fuient dans les montagnes; que celui qui sera sur le toit ne descende pas pour prendre ce qui est dans sa maison; et que celui qui sera dans les champs ne retourne pas en arrière pour prendre son manteau; malheur aux femmes qui seront enceintes et à celles qui allaiteront en ces jours-là!

Priez pour que votre fuite n’arrive pas en hiver, ni un jour de sabbat.

Car alors, la détresse sera si grande qu’il n’y en a point eu de pareille depuis le commencement du monde jusqu’à présent, et qu’il n’y en aura jamais.

Et, si ces jours n’étaient abrégés, personne ne serait sauvé; mais, à cause des élus, ces jours seront abrégés.

Si quelqu’un vous dit alors : Le Christ est ici, ou : Il est là, ne le croyez pas.

Car il s’élèvera de faux Christs et de faux prophètes; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s’il était possible, même les élus.

Voici, je vous l’ai annoncé d’avance.

Si donc on vous dit : Voici, il est dans le désert, n’y allez pas; voici, il est dans les chambres, ne le croyez pas.

Car, comme l’éclair part de l’orient et se montre jusqu’en occident, ainsi sera l’avènement du Fils de l’homme.

En quelque lieu que soit le cadavre, là s’assembleront les aigles.

Aussitôt après ces jours de détresse, le soleil s’obscurcira, la lune ne donnera plus sa lumière, les étoiles tomberont du ciel, et les puissances des cieux seront ébranlées.

Alors le signe du Fils de l’homme paraîtra dans le ciel, toutes les tribus de la terre se lamenteront, et elles verront le Fils de l’homme venant sur les nuées du ciel avec puissance et une grande gloire.

Il enverra ses anges avec la trompette retentissante, et ils rassembleront ses élus des quatre vents, depuis une extrémité des cieux jusqu’à l’autre.

Instruisez-vous par une comparaison tirée du figuier. Dès que ses branches deviennent tendres, et que les feuilles poussent, vous connaissez que l’été est proche.

De même, quand vous verrez toutes ces choses, sachez que le Fils de l’homme est proche, à la porte.

Je vous le dis en vérité, cette génération ne passera point, que tout cela n’arrive.

Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point.

Pour ce qui est du jour et de l’heure, personne ne le sait, ni les anges des cieux, ni le Fils, mais le Père seul.

Ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même à l’avènement du Fils de l’homme.

Car, dans les jours qui précédèrent le déluge, les hommes mangeaient et buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche; et ils ne se doutèrent de rien, jusqu’à ce que le déluge vînt et les emportât tous : il en sera de même à l’avènement du Fils de l’homme.

Alors, de deux hommes qui seront dans un champ, l’un sera pris et l’autre laissé; de deux femmes qui moudront à la meule, l’une sera prise et l’autre laissée.

Veillez donc, puisque vous ne savez pas quel jour votre Seigneur viendra.

Sachez-le bien, si le maître de la maison savait à quelle veille de la nuit le voleur doit venir, il veillerait et ne laisserait pas percer sa maison.

C’est pourquoi, vous aussi, tenez-vous prêts, car le Fils de l’homme viendra à l’heure où vous n’y penserez pas.

Quel est donc le serviteur fidèle et prudent, que son maître a établi sur ses gens, pour leur donner la nourriture au temps convenable ?

Heureux ce serviteur, que son maître, à son arrivée, trouvera faisant ainsi !

Je vous le dis en vérité, il l’établira sur tous ses biens.

Mais, si c’est un méchant serviteur, qui dise en lui-même : Mon maître tarde à venir, s’il se met à battre ses compagnons, s’il mange et boit avec les ivrognes, le maître de ce serviteur viendra le jour où il ne s’y attend pas et à l’heure qu’il ne connaît pas, il le mettra en pièces, et lui donnera sa part avec les hypocrites : c’est là qu’il y aura des pleurs et des grincements de dents. »

Source: Conscience du Peuple

Publié le 10 mai, 2015 dans Canada, Christianisme, Société & Culture.

Publicité

Laissez un commentaire