Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

David Icke le Dingo et les Reptiles Humanoïdes

David Icke le Dingo et les Reptiles Humanoïdes

Un article de Apache Mag que vous pouvez continuer de lire en cliquant ce lien ou en poursuivant sur cette page.

Cet article très intéressant a été rédigé par un lecteur de ce blog (parmi un tas d’autres j’imagine) ! Qui a voulu savoir la vérité par lui-même quant aux fameux « reptoïdes » capables de se changer en humain à volonté et à sang froid. D’où provient cette théorie des reptiliens humanoïdes ? David Icke ! Et David Icke a entre autre été un des élèves de Jordan Maxwell à un moment, le parrain des théories du complot. La plupart des sources que David Icke a utilisées proviennent de Jordan Maxwell. Enfin voila pour l’anecdote! David Icke n’a pas pondu ça comme cela, il a été aidé ! Donc, prenez le temps de bien lire ce récit fascinant qui fait la lumière sur un tas de théories controversées qui nous laissent perplexe.

——————-

Par Mon Chien,

Les Envahisseurs : des créatures extraterrestres originaires d’une planète à l’agonie. Leur destination : la Terre. David Icke les a vus. À présent, David Icke sait que les envahisseurs sont là, qu’ils ont pris forme humaine. Il doit trouver comment convaincre un monde incrédule que le cauchemar a déjà commencé.

reptilien « Un de ces jours on pensera ce qu’on veut, et puis finalement on pensera comme tout le monde ». Andy Warhol.

Bon, j’ai fini de lire « Le Plus grand secret », de l’écrivain anglais David Icke. Si ce nom ne vous dit rien, c’est que vous n’avez pas encore atteint les sphères les plus extrêmes des théories du complot. Pour faire simple, vous n’êtes pas du tout conspirationniste si vous croyez à la version officielle du 11 septembre ou à celle de l’assassinat de Kennedy.

Au niveau supérieur, vous êtes comme Jean-Marie Bigard ou Matthieu Kassovitz, vous commencez à vous poser des questions. Un seul tireur, vraiment ? Trois balles pour 5 blessures ? Des tours qui s’écroulent comme ça ? Vous avez bien raison : poser des questions n’a jamais tué personne. Et puis, dans les strates un peu supérieures, on trouve tout un tas de types et de filles qui pensent « qu’on nous cache des choses ». Ce qui, après tout, ne serait pas trop surprenant.

Il n’y a pas qu’une seule théorie du complot, il y en a toute une galaxie, avec des nuances aussi variées et merveilleuses que le spectre des couleurs de l’arc-en-ciel. Qu’il s’agisse d’OVNI, de fantômes, d’Illuminati, de sociétés secrètes, de magie noire ou d’occultisme, tout le monde a sa théorie un peu fumeuse pour expliquer sa vie un peu merdique.

Sur cette échelle des explications du monde, vous savez que vous êtes proche du sommet, ou du fond, c’est selon, quand vous commencez à vous intéresser à David Icke, dont je vais tenter de résumer la théorie. Je tiens à préciser que je ne suis pas un spécialiste des thèses de David Icke ; je n’ai lu qu’un seul livre, celui qui est considéré comme le plus important car il y expose sa théorie sur les reptiliens. Si vous n’êtes pas préparé, ça peut piquer un peu.

dd1

David Icke pense que l’humanité est manipulée par une race de reptiles humanoïdes qui utilisent leurs capacités « magiques » et leur intelligence supérieure pour occuper les postes les plus importants et diriger le monde. Voilà.

Une race de reptiles donc, dont il existe plusieurs types : les reptiles en tant que tels, qui ressemblent à des humains avec des têtes de serpent : ils vivent dans un vaste réseau de cavernes souterraines un peu partout sur la planète ; les changeurs de formes, qui peuvent prendre l’apparence d’êtres humains normaux – la reine d’Angleterre et Georges Bush en font partie -, et enfin, une autre espèce de reptiliens qui vivent dans une dimension alternative, hors de nos trois dimensions, et qui manipulent les humains en prenant le contrôle de leur esprit.

Inutile de préciser qu’ils ne sont pas sympas du tout. Ils sont pédophiles et boivent du sang frais régulièrement pour survivre. Ils considèrent les humains comme des esclaves ; humains qu’ils ont créés dans ce but il y a quelques dizaines de milliers d’années. Ils se nourrissent d’énergie négative, de peur et de violence, en créant des guerres, des massacres, des famines…

Les religions, fabriquées par les reptiliens, leur ont permis de garder la mainmise sur la destinée humaine pendant des millénaires. Les divisions qui existent entre les différentes religions ne sont qu’un écran de fumée, destiné à masquer cette domination, en donnant l’illusion du choix.

Pour gouverner le monde, ils s’appuient sur un vaste réseau de sociétés secrètes qui forment différentes couches de complot. On y trouve par exemple les Franc-Maçons, dont beaucoup ne savent rien du complot dans lequel ils sont impliqués. Au-dessus d’eux, les Illuminati et le groupe Bilderberg tirent les ficelles. Encore au-dessus d’eux, on trouve donc les reptiliens, aussi appelés « Fraternité Babylonienne », car c’est à Babylone que leur conspiration aurait vu le jour. Il y a encore de nombreuses autres factions impliquées. En fait, à peu près tout ce qui a pu faire l’objet, un jour ou l’autre, d’une théorie du complot.

Ces reptiles humanoïdes seraient venus, à l’origine, de la constellation du dragon pour récolter les ressources de la Terre. Pour ce faire, ils auraient créé les humains en mélangeant leur propre ADN à celui des grands singes, afin de les faire travailler comme esclaves. Ils apparaissaient aux populations primitives en se faisant passer pour des dieux, avant d’entamer une action plus discrète au cours des millénaires qui ont suivi.

Pour appuyer sa thèse, David Icke se base sur les très nombreuses représentations de reptiles, dragons ou serpents que l’on peut retrouver dans toutes les mythologies autour du globe. Il s’emploie aussi à démontrer que les récits sacrés découlent tous d’une même source, qui trouve son origine au Proche et au Moyen-Orient.

Depuis Babylone, les reptiliens se seraient peu à peu disséminés sur toute la planète, en entretenant des lignées consanguines dont les plupart des grands dirigeants seraient issus.

En plus de ces recherches théoriques qui s’appuient sur de nombreux ouvrages, David Icke exploite un grand nombre de témoignages impliquant des enlèvements par des extraterrestres, des rituels sataniques, des sociétés secrètes ou des expériences mystiques.

dd2

Ces théories peuvent paraître dingues à certains, franchement dangereuses à d’autres, ou simplement rigolotes, mais il y a un nombre de personne non négligeable qui prennent ces histoires au sérieux. Ce sont des gens de tous les pays, qui ne croient pas forcément à l’intégralité du bouquin de David Icke, mais qui trouvent qu’il y a matière à réfléchir.

Il y a environ un an, le Premier Ministre néo-zélandais, John Key, a ainsi dû se justifier publiquement à la télévision, avec visite médicale à l’appui, afin de prouver qu’il n’était pas un reptilien, après la requête officielle d’un habitant d’Auckland. Un anglais sur dix pense que David Cameron est un alien (les neuf autres pensent que c’est simplement un Franc-Maçon Illuminati normal). Trois anglais sur dix pensent que les extraterrestres vivent parmi nous en secret. Quatre pour cent des américains croient aux idées de David Icke.

Si les livres de David Icke ont autant de succès (plusieurs millions d’exemplaires vendus du « Plus grand secret »), c’est qu’il est loin d’être le seul à penser que les extraterrestres sont présents sur terre et qu’ils ont des caractéristiques semblables à celles des reptiles. A l’instar d’autres auteurs, David Icke synthétise en fait une longue tradition qui s’est considérablement développée après la Seconde Guerre mondiale, à travers le mouvement New Age.

Pour résumer, le mouvement New Age est un ensemble de croyances ou de d’expérience plus ou moins diverses qui convergent dans l’idée que l’humanité est à l’aube d’une ère nouvelle. On y trouve pêle-mêle ceux qui croient aux enfants « indigos », aux anges gardiens, aux médecines alternatives, aux autres dimensions, aux fantômes… Bref, c’est un ensemble hétéroclite de tout un tas de croyances para-religieuses ou spirituelles.

David Icke condense bon nombre de ces croyances dans un système logique, sur lequel il saupoudre une bonne dose de théories du complot. Mais ici aussi, David Icke est loin d’être l’inventeur de ces théories, il opère plus une forme de synthèse qui a sa propre logique interne. C’est sans doute pour cette raison que ces idées peuvent paraître si logiques à tant de monde, et en même temps complètement tarées aux autres.

L’idée que les Dieux des différentes mythologies sont en fait des extraterrestres remonte au XIXe siècle, c’est une idée développée par Helena Blavatsky, l’une des fondatrices de la Société Théosophique dont s’inspirera le mouvement New Age.

La création de l’humanité par une race extraterrestre était déjà développée par l’auteur Zecharia Sitchin, qui pensait que les Anunnakis, les Dieux de Sumer, étaient des extraterrestres qui avaient créé les hommes afin d’en faire des esclaves.

La thèse d’extraterrestres ayant des caractéristiques reptiliennes remonte elle aussi assez loin. On retrouve de nombreux récits d’enlèvements par des extraterrestres qui décrivent ces caractéristiques bien avant les livres de Icke. La forme moderne de cette idée est déjà présente dans l’œuvre de l’écrivain de fiction Robert Howard (l’auteur de Conan le Barbare), qui s’inspire lui-même d’Helena Blavatsky. C’est aussi le thème de la série télévisée « V ».

Robert Howard était un grand ami de l’écrivain d’horreur H.P. Lovecraft, lui-même à l’origine de l’idée selon laquelle existeraient d’autres dimensions, ou espace-temps, dans lesquels vivraient d’anciens dieux attendant leur réveil.

La thèse mythiste, depuis le XVIIIe siècle, postule que Jésus de Nazareth, l’homme historique, n’a jamais existé, et que l’histoire du Christ est en fait une compilation de symboles qu’on retrouve dans presque toutes les religions, en particulier au Proche et au Moyen-Orient.

En réalité, si vous vous penchez un peu sur l’origine des thèses qu’on trouve dans les livres de David Icke, c’est tout un univers qui se déploie, avec des écoles de pensées et des courants qui peuvent vous emmener très loin dans l’histoire, depuis les recherches menées par les alchimistes jusqu’aux interprétations mystiques de la Bible, en passant par tout un tas de travaux concernant les extraterrestres.

Plonger dans l’histoire de la Société Théosophique, dans celle de l’origine des religions ou du développement des sociétés secrètes est une recherche passionnante, dans laquelle chaque nouvelle découverte amène de nouvelles questions qui font ressurgir tout un tas de savoirs oubliés, de symboles perdus et d’antiques sagesses.

L’alchimie, l’ésotérisme, l’occultisme, la kabbale, les anciennes religions païennes, les mythes, les légendes, la symbolique, l’ufologie, les thérapies alternatives, les sociétés secrètes, le contrôle mental, l’astrologie sont autant de manière de penser le monde qui s’accordent mal avec la science traditionnelle. Pourtant, elles sont, elles aussi, porteuses de sagesse et d’enseignements.

dd3

Avant de tenir le rôle d’idiot du village, David Icke était un joueur de foot professionnel, devenu commentateur sportif pour la BBC puis porte-parole du parti écologiste anglais. Souffrant d’arthrite, il a commencé dans les années 80 à s’intéresser aux médecines alternatives et peu à peu aux théories New Age.

En mars 1990, alors qu’il se tenait devant une librairie, une voix l’aurait poussé à consulter l’un des livres sur les étagères. Betty Shine, l’auteur de ce livre et célèbre médium, lui aurait ensuite révélé qu’il était « Fils de Dieu », c’est-à-dire un individu ayant atteint un très haut niveau de conscience. Elle lui aurait aussi délivré un message venu du monde des esprits, ce qui aurait marqué le début de sa nouvelle vie.

Sa rupture définitive avec les médias traditionnels a été consommée le 29 avril 1991. Ce jour-là, il est invité par le présentateur Terry Wogan, sur la BBC, et se proclame « Fils de Dieu », annonçant que de grands bouleversements géologiques allaient avoir lieu au cours de l’année. Sous les regards hilares des spectateurs, le présentateur enfonce le clou, au cours de ce qui sera critiqué ensuite par d’autres médias comme étant une « crucifixion télévisuelle ».

« L’une des meilleures manières de réduire la négativité, c’est de rire et d’être joyeux, lance-t-il au présentateur, je suis content qu’il y ait autant de rire dans le public ce soir« . « Mais ils ne rient pas AVEC vous, David, ils rient DE vous ! », réplique le présentateur.

David Icke, dont la sincérité, la sensibilité et la candeur ne font aucun doute, a passé le pire moment de sa vie :

« Enfant, l’une de mes plus grandes peurs était d’être ridiculisé. Et c’était en train d’arriver. En tant que présentateur à la télévision, j’étais respecté. Des gens venaient me serrer la main dans la rue et me parler de manière respectueuse. Et tout à coup, en une seule nuit, j’étais devenu « Icke le dingo ». Je ne pouvais plus faire un pas dans la rue en Angleterre sans que les gens se moquent de moi. C’était un cauchemar. Mes enfant étaient dévastés parce que leur père incarnait le ridicule. »

En 2006, Terry Wogan admettra qu’il regrettait cette interview, bien que les grands bouleversements géologiques annoncés n’aient finalement jamais eu lieux.

Cette interview fut, en tout cas, une révélation pour Icke, qui s’est alors débarrassé définitivement de sa peur du ridicule. Il a continué depuis d’exposer sa théorie à travers une vingtaine de livres et des conférences tout autour du monde, qui se tiennent généralement devant des milliers de personnes.

Pour autant, David Icke n’est pas un gourou. Il n’a pas fondé d’église et ne demande d’argent à personne. Il déclare à propos des gens qui l’écoutent qu’il espère qu’il ne s’agit ni de fans, ni d’adeptes, auquel cas ils n’auraient rien compris à ses idées. Malgré le caractère un peu farfelu, à première vue, des thèses qu’il développe, David Icke est un individu assez sympathique qui n’encourage ni la violence, ni la haine, ni le racisme. Son message principal, qu’il répète inlassablement : « Libérez votre esprit ».

A plusieurs reprises, David Icke a été accusé d’être antisémite. Pour les groupes ou les associations qui l’attaquaient, Icke disait « reptiles humanoïdes » pour ne pas dire trop clairement ce qu’il pensait vraiment : juifs. Pourtant, dans son livre et dans ses conférences, il est assez clair qu’Icke n’est pas antisémite. Ceux qui l’attaquaient ont dû finalement se rendre à l’évidence : quand David Icke parle de reptiles, il veut vraiment dire « reptiles ».

Les dernières théories d’Icke, visiblement très marqué par la trilogie de films Matrix, postulent, ou plutôt affirment, que le monde dans lequel nous vivons est une sorte de projection holographique. Bizarrement, les arguments qu’il utilise sont assez convaincants. En fait, il ne dit pas grand-chose d’autre que Platon et les avancées scientifiques récentes, pour qui la réalité que nous percevons, y compris notre perception du temps, n’est que l’interprétation que fait notre cerveau d’informations qui pourraient, éventuellement, être interprétées différemment.

Régulièrement, Icke fait des prédictions, parfois fausses, parfois justes, sur l’avancée du monde. En 2012, l’une de ces prédictions, qu’il faisait devant les caméras du magazine Vice, c’était que d’ici peu de temps, les gouvernements, sous couvert de menace terroriste, prendraient des mesures pour censurer Internet. Bien vu, David… Bon, ce n’est pas comme si c’était une surprise, mais quand même.

dd4

Tout, ou presque, a été dit sur David Icke : que c’est un fou, un génie, un escroc, un messie, un imbécile, un chercheur, un gourou. Pour certains, c’est un Illuminati, qui développe des thèses farfelues pour discréditer les penseurs de la théorie du complot ; pour d’autres, il ne croit pas lui-même à ce qu’il dit, mais utilise des images simples pour décrire ce qui se passe réellement. Pour la majorité, c’est tout simplement un dingo.

On comprend facilement qu’il y ait tant de monde pour se moquer de lui, après tout, il parle quand même de reptiles humanoïdes et d’Elisabeth II à la tête du trafic de drogue international (vous ne le saviez pas ?). Mais finalement, les conneries qu’il raconte ont toujours le même sujet : qui sommes-nous, d’où venons-nous, et que pouvons-nous faire ? Tant de questions assez mal appréhendée dans les médias, généralement, comme en témoigne sa mise à l’écart.

Il y a, certes, les théories du complot, qui proposent une explication de la réalité qui peut paraître trop simpliste à certains… L’essentiel, c’est que la plupart des gens qui s’intéressent à ces théories sont plutôt des individus concernés par ce qui se passe sur cette planète, qui cherchent à s’informer et à comprendre. Peut-être qu’ils se trompent ? En alors ? Se poser des questions, c’est déjà ça, non ? C’est déjà prendre conscience qu’il y a quelque chose qui ne tourne pas rond dans la marche du monde.

Sans oublier les phénomènes un peu bizarres, dont tant de gens relatent avoir fait l’expérience, qu’il s’agisse de rêves prémonitoires, de prescience, d’expériences de mort imminente, d’enlèvement par des extraterrestres, de fantômes, de télépathie, de voyage astral ou de toutes ces choses qui font lever un sourcil un peu sceptique quand quelqu’un vous les raconte. Peut-être qu’une des clefs du message de David Icke, c’est que personne ne devrait se sentir ridicule d’aborder de tels sujets ?

Nous vivons dans une société technophile et ultra-rationnelle, où tout ce qui ne rentre pas dans le cadre de la science traditionnelle est vu avec méfiance et moqué. Il en va de même en politique, où le paysage idéologique tend à se rétrécir de jour en jour. C’est d’autant plus étonnant qu’à écouter les conversations, personne n’a l’air satisfait du paysage médiatique et politique actuel.

Paradoxalement, moins nous subissons de pressions sur ce que nous devons penser, et plus nous pensons tous la même chose, par mimétisme ou peur du ridicule. La véritable plaie de notre époque, c’est le conformisme.

Nous essayons de croire que nous sommes des adultes, responsables et intelligents, mais nous restons la plupart du temps sans voix devant les mystères de l’univers, que la science ne fait qu’effleurer. Nous nous persuadons sans cesse que nous sommes des individus rationnels, mais nous passons notre temps à élaborer des pensées magiques pour expliquer le monde, et nous nous conformons à l’opinion dominante. Et si, par malheur, des individus viennent bousculer nos certitudes pseudo-rationnelles, nous répondons par le rire et la moquerie.

C’est tout à fait normal que les idées de David Icke fassent rire, car elles s’opposent au bon sens, à la logique et à l’esprit critique dont chacun d’entre nous se targue. Mais une société qui serait réellement consciente du rapport arbitraire et fabriqué qu’elle entretient avec la vérité, admettant que la plus grande partie de l’existence est un mystère, ne rirait pas de lui. Elle rirait avec lui.

Source: Apache Mag, le 5 mai 2015


Publicité

Commentaires (4)

 

  1. Non gogo dit :

    Bonjour,

    Il y a quelques mois de cela, j’ai pu visionner l’un des docs de Jesse Ventura. C’était bien foutu pour sa série qui essayait de vérifier tel ou tel théorie.
    Pour ce qui est de David Icke, regardez la et faite vous votre opinion.
    En ce qui me concerne, c’est fait.
    Je m’intéresse comme des tas d’entre-vous à ce qui se cache derrière le decorum mais je garde mon libre arbitre. Vous commencez pas en en avoir marre vous des marchands de pacotilles qui s’autoproclament détenteurs de vérité, voire gourou et qui se remplissent les poches sur notre crédulité? Ca me rappelle un pseudo explorateur qui écrit moults livres, fait des conférences et des « expéditions ». La forme est riche, plein d’images, de sensations, d’hypothèses à partir de trois fois rien… le fond est creux, totalement creux! Ce gars n’a jamais rien trouvé à présenter.
    Ces personnes, ces escrocs prospèrent sur notre intuition profonde qu’énormément de choses nous échappent, notre histoire nous a été volée.
    Bon dimanche les amis

  2. akin dit :

    Bonjour,
    Il y a beaucoup de suppositions sur les ovnis, les reptiliens, les illuminatis, les astéroïdes…
    Il suffit de se référer aux religions d’une manière générale, pour déduire que ça ne peut être que des démons plus ou moins différents (exemple chez les humains : on a les blancs, les noirs, les asiatiques >>> différents l’un de l’autre…etc)
    Dans ttes les religions (enfin, si je ne m’abuse) il est interdit aux démons de rentrer en contact et s’accoupler avec les humains : le souci, c’est que fort probablement certains ont dû y outrepasser…
    Quant aux illuminatis, ils ne sont qu’une poignée d’abrutis qui agissent sous l’influence du diable qui leur fait croire qu’il est divin et ce notamment avec son aura lumineuse : c’es abrutis sont ébahis à la vue du diable et croient qu’ils font partie d’une élite « sachante ». Ces abrutis sont incapables de faire le raisonnement suivant : puisqu’il est censé être « divin », pourquoi donc le diable fait donc appel à leurs puissances (militaire, financière, médias…) pour imposer un Nouvel Odre ? >>> c’est le comble de nos élites dirigeantes qui ont pourtant fait des études supérieurs !
    Les élites sont initiés à des chimères inimaginables et ça leur pose aucun problème !!!
    Que le Seigneur nous garde des agissements de ces irresponsables adeptes de lucifer !
    Bon vent aux lecteurs.

  3. Danny dit :

    Tout sa est bien trop compliquer et rempli de contradiction etc j’ai ecouter la majorité des ouvrages de David Icke et vraiment a prendre et en laisser vous voulez vraiment un aperçu du vrai sans grande publicité allez sur YouTube écouter le peu de Phil Schneider cela date de 20 ans faite vos recherche sur ces dire et vous allez comprendre je vous le garantie courage à tous.

  4. DARK dit :

    Voilà l’administrateur on veut plus d’article dans se genre. Et moins d’articles qui fractionne le peuple comme vous avez l’habitude de partager depuis quelques temps. Un grand merci donc pour cet article. À savoir que Jordan Maxwell partage un peu près le même point de vue.

Laissez un commentaire

*