Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

J’accuse vous les journalistes de mentir aux Français au profit du régime socialiste

J’accuse vous les journalistes de mentir aux Français au profit du régime socialiste

mensonges

Par Jack Chevalier,

Messieurs les journalistes !

Messieurs les journalistes, dites-nous s’il vous plaît ?

• Dites-nous comment allez-vous vous y prendre afin de reconnaître que vous vous êtes trompés ?
Personne n’est parfait !

• Comment allez-vous vous y prendre afin de reconnaître que vous avez trompé les français ?
Faute avouée, est à moitié pardonnée !

• Comment allez-vous vous y prendre afin de faire, enfin, votre autocritique ?
Il n’est jamais trop tard pour bien faire !

Laissez le mensonge dans le camp des faibles, rendez-nous notre honneur !

L’heure est venue !

• L’heure est venue de mettre tout sur la table et de reconnaître que vous aussi avez menti, vous aussi !

• L’heure est venue de reconnaître que vous avez menti en pensée, en paroles, enaction, et surtout en omission !

• L’heure est venue de reconnaître que vous avez menti volontairement, ou involontairement

• L’heure est venue de reconnaître de reconnaître que avez trompé les français… Très gravement !

L’heure est très grave !

• L’heure est très grave, vous le savez mieux que quiconque, donc l’heure d’agir est venue, il est de votre devoir d’agir !

• L’heure est venue de faire enfin cette autocritique, celle qui rendra au journalisme ses lettres de noblesse, aux journalistes leur honneur, et aux français le leur !

• L’heure est venue pour vous de prendre les mesures nécessaires afin de débarrasser au plus vite la France, et ce avant 2017 :

– de son « soi-disant-moi-je-président »,
– de ce « menteur-professionnel-devant-l’Éternel »,
– de ce « Casanova-gominé-de-l’Elysée »,
– de ce « souteneur-professionnel-de-putains-de-la-République »,
– de ce « goujat-de-ces-dames »,

• L’heure est venue de vous souvenir de cette anaphore qui restera dans les annales du mensonge par excellence !

• L’heure est venue pour vous de prendre les mesures nécessaires afin de débarrasser la France :

– de son « p’tit goebbvalls »,

– de tous ces « ministres-incompétents », ce qui est un euphémisme,

– de tous ces autres gauchistes dangereux pour la République !

• L’heure est venue pour vous de prendre les mesures nécessaires afin de débarrasser la France enfin, surtout, et à jamais de ce socialisme :

– qui la met au banc des nations,

– qui jette le discrédit sur vous et votre profession,

– et plus grave encore, qui plonge les français dans un ridicule tel, qu’il leur faudra au moins une génération pour s’en remettre !

Je l’ai déjà dit, et le répète avec « presque » plaisir :

Le seul but de ce « soi-disant-moi-je-président », de cet égoïste qui n’a voulu la place que par intérêts personnels, mais sûrement pas pour les intérêts de la France est des français, son seul but à ce grand malade est : « de jeter la France, et les français, dans les abysses, des abîmes, du néant, dans ’’vous’’ n’auriez jamais dû le sortir » !

Il rappelle cet autre malade, un certain « hitler », dont le monde aimerait ne pas avoir à se souvenir !

Oui, messieurs les journalistes !

Oui messieurs les journalistes, l’heure est venue afin que vous ’’nous’’ rendiez notre honneur perdu… En grande partie par votre faute !

Alors, messieurs les journalistes !

Alors, messieurs les journalistes, soyez magnanimes, soyez honnêtes, soyez courageux, faites le travail qui est le vôtre, celui du désintéressement, du professionnalisme, de l’honnêteté, et…

« A G I S S E Z » !

En agissant, vous n’en sortirez que grandis, aux yeux des français, de l’histoire du journalisme de la France, de vos collègues étrangers, et à la face du monde !

Vivrais-je dans un rêve, ou serait-ce un cauchemar ?

Quoi qu’il en soit, étant d’un naturel optimiste, je sais que ceux d’entre vous qui oseront la faire cette autocritique, en sortiront, si non pardonnés, au moins quelque peu respectés, et retrouveront avec le temps une part non négligeable de leur honneur perdu !

Quant à ceux qui ne feront pas cette autocritique, ils ne seront jamais pardonnés, encore moins respectés jamais ! Enfin, je sais que ce que l’histoire retiendra d’eux, est qu’ils seront à jamais la risée de leurs collègues, de leur profession, des français, et du monde… La honte, un erreur, une tache !

Vivrais-je dans un rêve, ou serait-ce un cauchemar ?

La Gauche ma Tuer


Publicité

Laissez un commentaire

*