Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Afin de justifier la loi du Renseignement Manuel Valls aménage le retour des djihadistes sur le territoire Français

Afin de justifier la loi du Renseignement Manuel Valls aménage le retour des djihadistes sur le territoire Français

valls

Une structure sera créée d’ici la fin d’année afin de prendre en charge, sur la base du volontariat, des jeunes de retour de zones de conflit.

A la recherche «de nouvelles pistes» pour lutter contre le terrorisme, Manuel Valls a annoncé aujourd’hui la création, d’ici à la fin de l’année, d’une «?structure?» de prise en charge des jeunes Français de retour de zones de djihad comme la Syrie. La France a mis en place il y a environ un an une plate-forme de signalement pour les familles qui soupçonnent la radicalisation d’un proche.

«Ces individus jeunes qui sont signalés doivent faire l’objet d’un suivi. Nous devons aussi apprendre à mieux détecter les signes avant-coureurs de ces ruptures. Dans le cadre du plan de lutte contre la radicalisation, 2.500 fonctionnaires de différents ministères sur tout le territoire ont d’ores et déjà été formés», a-t-il rappelé, lors d’un discours en clôture de rencontres internationales de magistrats antiterroristes à Paris..

Une structure d’ici la fin de l’année

«Une structure sera créée d’ici la fin d’année afin de prendre en charge, sur la base du volontariat, des jeunes de retour de zones de conflit et ne faisant pas, bien sûr, l’objet de poursuites judiciaires», a-t-il ajouté. «Par un accompagnement individualisé, une prise en charge psychologique et un encadrement renforcé, ces jeunes devraient retrouver toute leur place dans notre société (…)

Les Echos

Publié le 29 avril, 2015 dans Big Brother, France, Politique & Loi, Terrorisme.

Publicité

Laissez un commentaire

*