Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Les Etats-Unis détiendraient la possibilité d’intervenir sur les conditions climatiques et de manipuler mentalement les populations

Les Etats-Unis détiendraient la possibilité d’intervenir sur les conditions climatiques et de manipuler mentalement les populations

Selon un rapport du GIEC (groupes d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat), la planète pâtit de plus en plus des influences humaines. Le changement climatique s’accélère et la planète change de visage. Ce rapport d’environ 2000 pages contiendrait des questions et des réponses concernant les conditions climatiques et ses changements actuels et à venir. En parallèle de ce rapport, le sujet des conditions climatiques et ses changements est toujours un sujet brûlant. Effectivement, ce sujet, donne naissance à des théories assez violentes. Entremêlée avec les théories concernant le nouvel ordre mondial ou une gouvernance mondiale, la théorie de l’arme modifiant les conditions climatiques et interférant sur les comportements humains trouve également sa place.

haarp

Fictions ou réalité ?

Il s’agit d’une théorie aussi incroyable qu’inquiétante. Les Etats-Unis ont été en mesure de créer une arme dépassant l‘imagination de beaucoup d‘entre nous. Une arme tellement puissante et flippante, qu’elle rendrait presque obsolète les drones et les f-117 furtifs. Ils auraient été en mesure de créer « l’arme ultime ». Cette arme ultime s’appelle HIGH FREQUENCY ACTIVE AURORAL RESEARCH PROGRAM ou HAARP en abrégé.

Le projet HAARP, aurait peut-être trouvé une place dans les « grottes des oubliés et des ricanements ». Mais, après quelques années, ce sujet a été présenté comme une réalité par des professionnelles du journalisme et de la science. Au départ, HAARP, était un projet scientifique et militaire des Etats-Unis. Ce projet est actuellement un programme de recherche, en phase constante de développement, géré par l’université de l’Alaska pour ses activités scientifiques et par l’US Navy pour ses activités militaires.

Ces activités militaires sont appuyées par la base militaire de Kirtland AFB. HAARP est doté d’une base située à Gakona, une petite ville des Etats-Unis, possédant un champ de 180 antennes dipôles et son installation a couté, officiellement, 30 millions de dollars. Plus précisément, HAARP est un programme de recherche sur l’ionosphère (c’est-à-dire la partie supérieure de l’atmosphère de notre planète), la zone de l’atmosphère qui a pour origine les rayons ultraviolets du soleil.

A l’aide des moyens de recherches comme l’IRI (instrument de recherche ionosphérique) ou les techniques radioélectriques, des modifications vont être exercées à l’intérieure de l’ionosphère. Ces modifications vont être obtenues en envoyant des ondes hautes fréquences dans l’ionosphère. L’objectif est d’étudier les effets néfastes de ces modifications ionosphériques, sur nos systèmes de communications longues distances.

HAARP est capable de créer à l’intérieure de l’ionosphère des orages magnétiques. L’excitation de l’ionosphère par ces orages magnétiques, permet d’étudier l’impact de ces fluctuations sur nos systèmes de navigations par satellites, nos transports d’électricités longues distances, et nos moyens de communications. Selon un article publié sur un site d’information alternatif, la commission des affaires étrangères, de la sécurité, et de la politique de défense du parlement européen a tenu une audience, à Bruxelles, au sujet de HAARP.

Cette commission note qu’ : « en vertu de son impact étendu sur l’environnement, constitue une préoccupation mondiale, le comité demande que ses implications légales, écologiques et éthiques soient évaluées par un organisme internationale indépendant ». Selon le même article, en 2002, le Parlement Russe, la Douma, a aussi présenté ses inquiétudes : « un saut qualitatif considérable en matière d’armement ».

Quelles sont les possibilités de HAARP ?

HAARP qui est un programme militaire en développement constant serait capable, actuellement, d’effectuer des modifications climatiques à l’échelle mondiale.

HAARP a toutefois autres objectifs de capacités militaires :

1- détruire des fusées et des missiles.

2- détruire des satellites.

3- détruire des installations électriques civiles et militaires.

4- modifications du climat sous forme d’arme climatique.

5- détournement d’avion.

6- bouclier anti-missile.

7- capacité de scanner les océans sur de grandes profondeurs.

8- créer des séismes.

Toujours selon l’article intitulé « the révolution in military affairs- strategic studies institute, us army war college » des extraits d’une revue interne du pentagone aurait été présentés il y a quelques temps. Dans cet extrait il y est écrit : « nos valeurs changent et la technologie s’ouvre sur des nouveaux horizons. Il y a peu, pendant la guerre froide, les opérations psychologiques et l’armement psychologique étaient encore primitifs.

Alors que nous entrons de plein pied dans l’ère de l’électronique et de la bioélectronique, il devient nécessaire d’évaluer les barrières morales et éthiques que nous avons posées en interdisant toutes technologies pouvant manipuler l’esprit de nos ennemis tant à l’intérieur du pays qu’à un niveau international… dès que ce sera possible, nous encouragerons des entreprises privées ou semi-privées à développer une technologie appropriée… nous pouvons agir de même avec les nouveaux types d’armement comme les armes biologiques incapacitantes et les armes psycho technologiques avancées… ».

Jeane Manning, une journaliste spécialisée dans les recherches d’énergies non conventionnelles, et un médecin Nick Begich, ont publié un livre avec pour titre : « les anges ne jouent pas de cette HAARP ». Selon le livre, HAARP, au stade de développement actuel, est dans la capacité d’intervenir sur les comportements humains. Rosalie Bertell, qui est décédée en 2012, était une scientifique et consultante pour le groupe écologiste, au parlement européen, elle avait travaillé sur le sujet HAARP. Rosalie Bertell et Nick Begich, affirmaient que HAARP, était une arme « psychotronique » utilisant des ondes ELF (ultra basse fréquence) de fortes puissances, capable de manipuler mentalement les populations.

Ils ajoutent que le professeur Jose Delgado, de l’université de Yale, avait d’ailleurs découvert en 1952, que les ondes ELF pouvaient interférer avec les fréquences cérébrales et ainsi provoquer la synthèse de substances neurochimiques altérant les émotions : peurs, dépressions, colères, etc. Ce qui est certain, c’est que HAARP et son programme, ouvre les chemins de théories tout à fait incroyables. Nick Begich avait collaboré avec Jeane Manning pour écrire un livre.

Le programme de HAARP étant un programme d’armement militaire, est clairement établi. Rosalie Bertell, était aussi connu pour sa théorie des « Chemtrails ». Selon sa théorie, certaines trainées blanches, dans le ciel, après le passage d’un avion, ne seraient pas des trainées de condensations. Ces trainées seraient, en réalité, constitués de produit chimiques ou aérosols, déversés en haute altitude. Cette théorie n’avait trouvé aucun écho dans la communauté scientifique. Evidemment, des questions se posent :

– Les affirmations de Rosalie Bertell et Nick Begich, sont-elles Fiables, ou, est-ce des théories plus que douteuses ?

– Quel est le véritable rôle du Parlement Européen, en récupérant le dossier HAARP ?

– Mais, si on analyse l’évolution, possible et certaine, de la science militaire depuis la seconde guerre mondiale, un pays impérialiste, comme les Etats-Unis, aurait-il pu acquérir des possibilités d’armement aussi puissantes ?

Du 13 juin 1944 au 29 mars 1945, alors que l’Allemagne Nazi était sur les chemins de la défaite, ses missiles V1, les premiers missiles de croisières, s’abattaient sur l’Angleterre. En 1942, ce fut ses missiles Balistiques V2, qui, pour la premières fois, avaient atteint la Mésosphères (limite avant d’entrée dans l’espace) et qui s’abattaient sur ces mêmes villes. Après la découverte de ces missiles de croisières et balistiques, beaucoup de gens, officiellement, même les dirigeants des différents gouvernements de l‘époque, avait été stupéfiés de l’invention de tels armes, car, pour beaucoup personnes, de tels armes ne pouvaient pas exister. Cela s’est produit il y a plus de soixante années, et, évidemment, en soixante ans, la science militaire a continué de se perfectionner.

Si, la science militaire a continué d’évoluer, de se perfectionner, un pays impérialiste comme les Etats-Unis, aurait-il pu créer, après soixante années, une arme aussi puissante que HAARP ?

Une arme tellement puissante, qui, comme les V1 ou les V2 en 1944-1945, serait dans la perception des masses, quelque chose qui ne peut pas exister, d’impossible ?

Officiellement, depuis juillet 2013, les installations de HAARP et son programme, ont été arrêtés pour des raisons budgétaires.

Cette arme avec ces possibilités de manipulations climatiques et psychotroniques, est-ce une fiction ou réalité ?

– Jimmy Dalleedoo.

Source: Agoravox, le 28 avril 2015

Publié le 28 avril, 2015 dans Ecologie & Nature, Etats-Unis, HAARP, Société & Culture.

Publicité

Commentaires (2)

 

  1. DARK dit :

    Je soutiens les propos de Don. Le projet HAARP est connu depuis longtemps je crois d’ailleurs avoir pas mal vu d’article sur le sujet ici notamment un ou vous disiez qu’il était devenu impossible de se cacher.

  2. Don dit :

    Malheureusement, les découvertes & inventions du génial Nikola Tesla sont tombés depuis longtemps entre de très mauvaises mains……

    A noter que le projet H.A.A.R.P. est connu de la communauté conspirationniste depuis plus de 25 ans.
    Saluons la roublardise des médias grand-public qui ont gardés ceci secret pendant tout ce temps jusqu’à nos jours………..

Laissez un commentaire

*