Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Afrique du Sud : Un père a fait un enfant à sa fille sans le savoir, elle est inquiète de devoir expliquer à son enfant que son grand père est son père

Afrique du Sud : Un père a fait un enfant à sa fille sans le savoir, elle est inquiète de devoir expliquer à son enfant que son grand père est son père

adn

Un professeur de Mpumalanga à la retraite qui a imprégné sa fille de 16 ans il y a 4 ans s’est excusé pour avoir profité de sa fille qu’il ne percevait alors que comme une élève de son époque.

L’ancien professeur, Alfred Mokoena, a refusé de donner son âge, disant qu’il avait seulement réalisé qu’il avait couché avec sa fille suite à des tests ADN qui ont été conduits sur le bébé en 2012.

« J’ai profité de ma fille car elle était une élève de ma classe et me respectait en tant que professeur. Elle était jeune et était supposée croire tout ce que je lui racontais. Je suis désolé pour le fait que je ne me suis pas occupé d’elle après toutes ces années alors que je savais qu’elle avait un enfant et qu’elle ne vivait pas très loin de chez moi, » a dit Mokoena.

Mokoena a vécu au village de Walala et a enseigné au village de Shabalala, où sa fille Nonhlanhla Nxumalo (qui a désormais 20 ans) a vécu avec sa mère et son beau père. Les deux villages se situent près de Hazyview.

Il a tout d’abord dit qu’il avait à la base renié avoir imprégné la jeune fille en 2011 car l’information aurait ruiné sa réputation en tant que professeur.

Lors de l’enquête de cette affaire, Mokoena a aussi menacé de traquer, attaquer et tuer ce journaliste.

Toutefois, il s’est récemment excusé et a conclu un accord pour parler de cette histoire.

« Laissez moi m’excuser s’il vous plait monsieur, pour vous avoir menacé et avoir essayé de vous tuer. J’étais confus au moment où ça s’est passé et je ne voulais pas que les gens pensent des choses mauvaises de moi donc j’ai fait ce que j’ai fait. Je sais que ce n’était pas bien, » a dit Mokoena.

Sa fille, Nxumalo, a confirmé au African Eye News Service qu’elle ne savait pas que Mokoena était son père biologique quand ils continuaient de se fréquenter.

« Je ne savais pas qu’il était mon père. Je pensais que c’était juste un professeur jusqu’à ce que je tombe enceinte. J’ai découvert que nous étions de la même famille quand il a demandé que je fasse des tests ADN. J’ai été choquée car je ne vois pas trop comment je vais expliquer cela à mon enfant, » a dit Nxumalo.

Elle a terriblement peur que son enfant ne souffre d’une quelconque maladie car elle a entendu un tas de choses sur les enfants liés à des rapports consanguins.

« Il a maintenant quatre ans et je suis convaincue qu’il va bien, il a appris à marcher et à parler cette année. Mon seule problème maintenant c’est que je vais devoir lui dire un jour que son père est son grand père, c’est ce qui me fait le plus peur, » a dit Nxumalo.

African Eye News Service, le 23 avril 2015

Publié le 25 avril, 2015 dans Monde, WTF.

Publicité

Laissez un commentaire

*