Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Trois lycéens récompensés pour avoir arrêté un voleur en fuite

Trois lycéens récompensés pour avoir arrêté un voleur en fuite

Inconscience ou héroïsme ? Trois lycéens qui n’ont pas hésité à s’élancer à scooter pour arrêter un voleur recevront ce samedi un prix récompensant des mineurs ayant fait acte de bravoure.

police-scooter

Trois lycéens de Neuilly, qualifiés de « héros », recevront ce samedi à Bourg-la-Reine le prix du civisme de l’association nationale des membres de l’Ordre national du mérite. Alexys, Antoine et Charles ont en effet de quoi être « hyperfiers », bien que leur bravoure spontanée aurait pu les mettre en danger.

En novembre dernier, ces trois lycéens garés devant le Théâtre des Sablons, à Neuilly, ont embarqué à scooter un agent de la Brigade anti-criminalité pour l’aider à arrêter un fuyard, raconte Le Parisien.

Ils s’élancent dans une rue à sens interdit

« On a vu passer un homme en train de courir, puis un policier avec un brassard orange, le visage ensanglanté », raconte Antoine, qui a élancé son deux-roues à la poursuite du suspect dans une rue à sens interdit, après en avoir reçu l’autorisation de son passager en uniforme.

« Je lui ai mis direct une balayette »

Le voleur décide alors de revenir sur ses pas où il se retrouve coincé par le deuxième scooter transportant Charles et Alexys. « Je lui ai mis direct une balayette. Il est tombé et on l’a maîtrisé », explique Charles, ceinture marron de judo, au quotidien.

« On a juste voulu aider », explique avec détachement Alexys, ajoutant que « nos parents nous ont dit qu’on avait bien agi, mais que cela aurait pu être dangereux ». « J’avoue avoir pensé qu’il pouvait être armé », reconnaît Charles. Heureusement, l’histoire finit bien.

Source

Publié le 18 avril, 2015 dans Justice & Forces de l'ordre, Société & Culture.

Publicité

Commentaires (1)

 

  1. waf waf dit :

    le voleur va porter plainte pour coup et blessure

Laissez un commentaire

*