Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Monsanto a créé la première souche de cannabis génétiquement modifiée

Monsanto a créé la première souche de cannabis génétiquement modifiée

c3123

Monsanto, le géant multimilliardaire de l’agroalimentaire, a annoncé aujourd’hui avoir breveté la première souche de cannabis génétiquement modifiée.

La nouvelle a été très bien accueillie par les scientifiques et dirigeants du secteur primaire, concernant une potentielle consommation industrielle de la majijuana et du chanvre pour contrebalancer les régulations concernant la consommation cannabis aux USA et pour ultimement inciter le monde à revoir ses classiques.

Selon la loi fédérale des États-Unis, il est illégal de posséder, de consommer, d’acheter, de vendre, ou de cultiver de la marijuana, puisque les Controlled Substances Act de 1970 classifie la marijuana en tant que drogue de l’annexe I, quand bien même si elle a été dans une certaine mesure dépénalisée, dans certains États. L’intérêt de Monsanto dans ce domaine a été interprété par les experts comme étant le précurseur « d’un tournant majeur dans la politique de la régulation du cannabis aux États-Unis », car il est supposé que Monsanto n’aurait pas investi autant de temps et d’énergie dans cette entreprise, si elle n’avait pas préalablement déjà eu connaissance d’une « ouverture » de la part du gouvernement fédéral, en vue de légaliser la marijuana dans un futur proche.

ogm-cannabis

Les partisans de la légalisation du cannabis perçoivent ce mouvement audacieux de la part de Monsanto en tant qu’un pas de géant « vers la légalisation du cannabis à grande échelle » aux Etats-Unis.

Le défenseur et spécialiste du droit en matière de cannabis, Edmund Groesch, de la Drug Policy Alliance, admet que la participation de Monsanto dans ces projets pourrait certainement aider les militants pro-légalisation.

« Actuellement, la loi Fédérale criminalise le cannabis et le chanvre et tous les dérivés, car l’opinion publique est toujours contre et que la production commerciale légale aux Etats-Unis est en fait maintenue par un petit réseau d’agriculteurs dont les investisseurs ont confiance. Le gouvernement pourrait avoir confiance dans le fait que Monsanto devienne un gros investisseurs de ce marché s’il venait à posséder de grandes parcelles de terrain pour développer ses produits commerciaux. »

mons1

D’autres experts, tel que James Adamson, président de la Medical Marijuana Technologies, croit que la seule façon dont la majijuana peut devenir légale aux Etats-Unis est par le brevetage d’une souche de cannabis génétiquement modifiée.

« Il n’y a actuellement aucun moyen de contrôler la production de la marijuana et de la qualité des souches. Une souche OGM conçue par Monsanto, une société renommée et prestigieuse, donnerait certainement un coup de pouce massif aux militants pro-légalisation dans certaines sphères du gouvernement et dans le monde des affaires » explique t-il.

Bien que les tests de Monsanto sur le cannabis ne sont encore qu’à un stade expérimental, aucun plan n’a toujours été publié par la compagnie des affaires agricoles, ni les raisons pourquoi elle a breveté la souche de cannabis. Bien que les spécialistes pensent que des réponses arriveront certainement cet automne et que les rumeurs d’un nouveau projet de loi controversé qui pourrait « assouplir les lois en ce qui concerne la marijuana médicale » est prévu de passer devant le Congrès en automne prochain.

Les critiques craignent que le cannabis génétiquement modifié ne se mélange à d’autres souches et qu’il pourrait détruire la diversité de l’ADN, une réalité rejetée par la plupart des experts se réclamant de l’étude.

Source: World News Daily Report, le 9 Avril 2015

Publié le 17 avril, 2015 dans Cannabis, Etats-Unis, OGM.

Publicité

Laissez un commentaire

*