Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Les djihadistes de l’EI souffrent d’une grave maladie de la peau

Les djihadistes de l’EI souffrent d’une grave maladie de la peau

Les combattants de l’état islamique souffrent d’une maladie de la peau dégénérescente appelée leishmaniose.

La maladie, qui se transmet par les phlébotomes, se répand rapidement grâce à la pollution et aux mauvaises conditions d’hygiène. il y a eu plus de 100 000 cas signalés, ont rapporté les médias britanniques tôt cette semaine.

Les combattants djihadistes refusent de recevoir des traitements médicaux ce qui a permis à la maladie de se répandre encore plus, selon les rapports.

Les centres médicaux qui sont fermés du fait que le personnel médical s’est enfui à cause de la violence, font que la maladie se propage très vite, selon les rapports.

Surnommée « la Rose de Jéricho, » la maladie est causée par des parasites protozoaires qui appartiennent au genre leishmaniose et est transmise par l’intermédiaire d’une piqûre de phlébotome femelle qui pique des rongeurs infectés appelés damans des rochers.

La leishmaniose cutanée est la forme la plus commune de la leishmaniose, tandis que la leishmaniose viscérale est une forme sévère dans laquelle les parasites migrent vers les organes vitaux. L’infection apparaît comme des plaies rouges (d’où son surnom) sur la peau quelques semaines ou quelques mois après avoir été piquée par des phlébotomes. L’infection peut également endommager le foie et la rate et provoquer une anémie. Les plaies peuvent provoquer des cicatrices permanentes en l’absence de traitements.

Source

Publié le 7 avril, 2015 dans Califat Islamique, Santé, Terrorisme.

Publicité

Commentaires (2)

 

  1. fifi dit :

    ben voilà une bonne nouvelle ,la vie s’occupe de leur sort,Allah n’est pas de leur coté,c’est moche !!!

  2. christ dit :

    je ne vais pas pleurer sur leur sort…..

Laissez un commentaire

*