Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

La Russie menace d’en venir à la « force nucléaire » concernant la Crimée et les Pays Baltes

La Russie menace d’en venir à la « force nucléaire » concernant la Crimée et les Pays Baltes

nucleaire-russe

La Russie a menacé d’en venir à la « force nucléaire » pour défendre son annexion de la Crimée et a mis en garde que les « mêmes conditions » qui ont amené à agir militairement en Ukraine existent aussi pour les trois états Baltes, tous membres de l’OTAN.

Selon les notes prises par un Américain lors d’une réunion entre les généraux russes et des responsables américains (et vues par le journal The Times) Moscou a menacé de s’adonner à « un panel de réponses allant du nucléaire aux actions non militaires » si l’OTAN venait à positionner ses forces en Lituanie, en Lettonie et en Estonie.

Les Russes ont déclaré à la réunion, qui a eu lieu en Allemagne le mois dernier, qu’une tentative de retourner la Crimée à l’Ukraine « fera l’objet d’une forte résistance et d’utilisation de la force nucléaire ».

poutine

Et ils ont dit que si l’OTAN envoyaient des armes à l’Ukraine cet acte serait considéré comme « un nouvel empiétement par l’Otan de la frontière russe » et « le peuple russe exigera une réponse énergique ».

Ils ajoutèrent que « les mêmes conditions qui existaient en Ukraine et qui ont poussé la Russie à prendre des mesures drastiques existent dans les trois Pays baltes, qui comme l’Ukraine ont un nombre important de personnes qui se considèrent comme étant ethniquement Russes. »

La Russie envisageait de prendre des mesures dans les pays baltes, selon les notes, mais qu’elles seraient très probablement « des actions de déstabilisation qui seraient encore plus difficile à retracer comparées à celles à l’est de l’Ukraine ».

Les notes suggèrent que Moscou évitera « d’injecter des troupes et des armes lourdes en faveur d’autres instruments. »

« La Russie espère lentement inciter ces populations russes à aller vers la Russie sans donner à l’OTAN un prétexte de déployer ses troupes, » ajoute le document.

Si l’OTAN venait à en découler, cela en ferait un « co-agresseur potentiel contre les miroités russophones dans les Pays Baltes, » une situation décrite comme « potentiellement plus dangereuse que celle en Ukraine pour les USA. »

Source: The Independent, le 1er Avril 2015

Publié le 2 avril, 2015 dans Europe & UE, OTAN, Russie, Troisième Guerre Mondiale.

Publicité

Laissez un commentaire

*