Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

L’Arizona veut que les docteurs disent à leurs patientes que les avortements sont « réversibles »

L’Arizona veut que les docteurs disent à leurs patientes que les avortements sont « réversibles »

arizona-reversible

L’Arizona est notre Etat le plus con de la semaine puisqu’il veut que les médecins disent aux femmes qui ont avortés qu’elles peuvent inverser leur avortement.

Les médecins en Arizona pourraient être forcés de dire aux femmes que les avortements peuvent être « réversibles. » Selon le Washington Post, les législateurs en Arizona viennent de faire passer un projet de loi qui est le dernier en date afin d’interdire aux femmes d’utiliser leur propre assurance santé pour payer leur avortement.

Ce projet de loi est vraiment orwellien puisqu’il force les médecins à donner une légitimité scientifique sur la croyance que les femmes qui avortent regrettent amèrement leur geste et qu’elles peuvent inverser leur avortements par des interventions héroiques de médecins chrétiens.

Ce projet débile de l’Arizona existe depuis décembre lorsqu’un médecin farfelu appelé George Delgado a commencé à prétendre dans les médias qu’on peut inverser les avortements par des médicaments. Une femme qui veut avorter par voie médicale va prendre 2 pilules, à savoir, le mifépristone et le misoprostol. Donc, ce médecin de pacotille estime que si une femme prend la première pilule, mais qu’elle regrette son geste, alors elle peut inverser l’avortement en prenant du progestérone. (…)

La suite sur Houssenia Writing

via Slate, le 27 Mars 2015

Publié le 28 mars, 2015 dans Etats-Unis, Santé, WTF.

Publicité

Laissez un commentaire

*