Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Une haute commandante Américaine arrêtée pour avoir refusé de lancer des missiles nucléaires sur la Russie

Une haute commandante Américaine arrêtée pour avoir refusé de lancer des missiles nucléaires sur la Russie

nucleaire

Un nouveau rapport circulant au Kremlin aujourd’hui et préparé par le service des renseignements extérieurs de la Fédération de Russie (SVR) pour le Ministère de la Défense (MoD) stipule que le commandant en charge de la communication en cas de guerre nucléaire du Président Obama, a été arrêtée et relevée de ses fonctions après avoir manqué à transmettre les codes autorisant une attaque à l’arme nucléaire contre la Fédération, en coordination avec une attaque « surprise » similaire par l’aviation du Royaume-Uni.

Selon le SVR, le Capitaine de la Navy Américain Heather E. Cole, qui était la commandante en charge des communications de la Navy Wing 1 localisé dans la base aérienne de Tinker dans l’Oklahoma, fournissait les liens de communications qui permettaient au Président Obama et au secrétaire de la défense Ahston Carter de rentrer directement en contact avec les sous-marins, bombardiers et bases de lancement de missiles dont les forces nucléaires stratégiques des Etats-Unis sont composées.

heather-e-cole

Le 16 Mars, nous dit le rapport, le Capitaine Cole a directement reçu l’ordre de du Pentagone de lancer une attaque nucléaire « limitée » contre la Fédération de Russie, mais elle a failli à ses obligations d’officier dû à une panne du dispositif de sécurité et d’armement (PAL), provoquant ainsi l’arrêt immédiat de l’attaque aérienne.

Car PAL est un système de sécurité dont le but est d’empêcher l’armement ou la détonation d’armes nucléaires, ont expliqué les experts du SVR dans le rapport. L’arrêt critique de cette fonction est le résultat d’une mesure de sécurité rajoutée par l’ancien secrétaire à la défense, Chuck Hagel, avant qu’il ne soit obligé de quitter ses fonctions le mois dernier pour ne pas avoir ovulu participer à une quelconque attaque envers la Russie.

Le rapport explique que le secrétaire Carter n’était pas conscient des changements de sécurité PAL de Hagel, ce qui a permis à Heather E. Cole de mettre fin à l’attaque nucléaire aérienne.

Pour ne pas avoir communiqué l’autorisation de lancement des forces nucléaires américaines, poursuit le rapport, Heather E. Cole a été arrêtée le 17 Mars dernier, a été relevée de ses fonctions, a ensuite été déportée dans une base de San Diego (Californie) ou elle est confinée.

(…)

Source: The Total Collapse, via Before It’s News, le 20 Mars 2015

Publié le 21 mars, 2015 dans Etats-Unis, Russie, Troisième Guerre Mondiale.

Publicité

Commentaires (7)

 

  1. Maurice dit :

    Oué grave vous ête des ouf j’adore votre site ces un truc de malade vous êtes voyant ultra lucide des visionaires wesh

    Sgné : wesh wesh la famille

  2. Quelqu'un d'intelligent dit :

    Vous n’êtes pas différents des médias. Vous censurez les commentaires intelligents, et vous laissez les débiles parler. Honte sur vous.

  3. Quelqu'un d'intelligent dit :

    Comment pouvez-vous croire/dire une bétise pareille ? Ceci serait une déclaration de guerre… Puis comment pouvez-vous êtres au courant ? Ce genre de rapport est classé secret défense !

  4. Nonymous dit :

    Elle s’en sort encore bien comparé à Chelsea/Bradley Manning .. Informez vous sur elle , elle a publié des documents traitant des crimes de guerre des USA et s’est fait incarcérer pour un long moment … Toute vérité n’est pas bonne à dire …

  5. Danny dit :

    Vous disiez précédemment que Poutine a disparu mystérieusement le 16 mars… et là, on apprend qu’il y aurait eu une tentative d’assaut nucléaire ce 16 mars même… coïncidence ?

  6. jANCRISSE dit :

    je ne crois pas impossible de cacher une frappe nucléaire et les retombés radioactive , car si frappes il y a elles seront stratégique et non pas dans la taïga déserte et de nos jours avec les nouvelles technologies et l’énorme quantité de camera embarqué donc les russes se dotent de jours en jours impossible qu’une attaque passe incognito de plus les allies de la russie ne pourraient ne pas repondres a des frappes préventives comme par exemple la corée du nord , ceci est mon analyse après ??????

Laissez un commentaire

*