Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Un juge remet deux jihadistes français en liberté

Un juge remet deux jihadistes français en liberté

Pour la première fois en France, deux jihadistes français ont été remis en liberté. « Je ne juge pas un système mais un individu », a notamment déclaré le juge.

france-terrorisme

C’est une décision inédite en France. Après avoir passé trois semaines sur le terrain aux côtés des terroristes, deux Français ont été arrêtés neuf mois plus tard à Albertville en Savoie. La chambre de l’instruction de la Cour d’Appel de Paris vient de remettre ces jeunes de 26 et 27 ans en liberté même s’ils restent mis en examen pour « association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste ».

Depuis leur arrestation, les deux Savoyards tentaient de convaincre les juges. S’ils avouent être allés en Syrie pendant trois semaines, les « jihadistes » racontent avoir été très vite écœurés. Par le terrorisme, par la violence des jihadistes, par une guerre finalement étrangère. Ils ont alors quitté la Syrie pour retrouver leur travail et leurs enfants avant d’être arrêtés huit mois plus tard. Pour l’avocat Florent Lastelle, leur repentir imposait leur libération : « Ces gens ne sont pas dangereux. S’ils ont été sur une zone de guerre, ils se sont vite rendu compte que ce n’était pas la bonne solution ».

100 jihadistes en détention

« Je ne juge pas un système mais un individu » a alors expliqué le juge. S’ils restent mis en examen, leur remise en liberté est une décision fondamentale pour l’avocat Xavier Nogueras. « Vous avez énormément de gens qui rentrent de Syrie et qui ne sont pas tous des dangereux terroristes. Ce sont souvent des jeunes désœuvrés qui ont fait une erreur et qui ne demandent qu’une chose, revivre une vie normale après une expérience terrible », a-t-il déclaré. Près de 100 jihadistes de retour de Syrie sont aujourd’hui en détention.

RTL

Publié le 15 mars, 2015 dans France, Justice & Forces de l'ordre, Terrorisme.

Publicité

Commentaires (2)

 

  1. Dezzy dit :

    je pense que la france comme le reste du monde joue A la dEfensive contre l’Etat Islamique…sans le savoir tout ces pays sont djA en guerre psychologique et les soit disant jeunes qui sont arrEtE sont juste des victimes. Une prEsence sur un champs de batail n’est pas signe d’Etre radicalisE. Face A cette radicalisation du systEme le monde se retrouve dans une situation de controverse entre le droit, la libertE et la sEcuritE.

  2. waf waf dit :

    c’est une bonne mesure pour contrer le FN et rendre taubira et valls plus populaire
    pauvre FN il va encore prendre quelques points de plus dans les sondages

Laissez un commentaire

*