Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Un homme saoul dit bonjour à « Jumbo » et se fait catapulter

Un homme saoul dit bonjour à « Jumbo » et se fait catapulter

homme-saoul

Madurai: Dire « salut frère » de façon attachante à un vieil éléphant a couté ses jambes à Mandiram, 40 ans. Le pachyderme n’a pas pris ses salutations à la légère et a éjecté l’homme sur plusieurs mètres.

L’éléphant de la mosqué Kulasekharapatinam, part souvent en mission dans la région. Mardi matin, l’éléphant, accompagné de son cornac, était en chemin pour participer à une fonction à Udangudi quand Mandiram, de Somanadhapuram dans Tuticorin, a accosté le pachyderme près d’un souk et a essayé de jouer avec.

Les témoins oculaires disent que l’homme est apparu subitement en face de l’éléphant dans un état d’ébriété et l’a salué. Il a ensuite crié après les passants que le Seigneur Ganesha lui avait rendu visite pour qu’ils arrêtent d’embêter l’animal, mais Mandiram, certainement imbibé par l’alcool qu’il avait ingurgité, s’est accroché à sa trompe et a dit, « Salut frère, comment vas-tu? »

L’animal, apparemment stressé, l’a soulevé avec sa trompe et l’a catapulté sur un pousse-pousse à moteur. L’animal le poursuivit et tenta de l’aplatir d’un coup de patte pour l’empêcher de se relever. Le cornac s’est ensuite interposé et a réussi à reprendre le contrôle de l’animal.

Les membres du public accoururent pour aider Mandiram et amenèrent les restes dans un hôpital géré par l’état, où il y est traité pour ses blessures à la jambe. Les témoins oculaires ont raconté à la police que le cornac n’était pas à blâmer car il avait mis en garde l’homme, qui a refusé de l’écouter.

Les sources de la police confirment qu’elle n’a pas encore ouvert de dossier. « Si un dossier est ouvert cela obligerait d’amener l’animal au tribunal et ce serait un processus laborieux. En outre, le dossier incriminerait l’animal et nous ne savons pas du tout quoi faire en rapport à cela, »

via Reddit

Publié le 5 mars, 2015 dans Animaux, Inde, WTF.

Publicité

Laissez un commentaire

*