Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Un pas vers un médicament anti-vieillissement

Un pas vers un médicament anti-vieillissement

molec Selon une nouvelle étude publiée dans Science Translational Medicine, les chercheurs ont testé un potentiel médicament anti-âge appelé everolimus (AKA RAD001) – une version analogue de la rapamycine (sirolimus).

Dans des recherches antérieures, la rapamycine a prolongé la durée de vie des souris de 9 à 14%, même lorsque le traitement a été lancé tardivement dans la vie, et il a amélioré une variété de conditions liées au vieillissement chez les souris âgées, y compris le raidissement des tendons, le dysfonctionnement cardiaque, le déclin cognitif, et une diminution de la mobilité.

Ces résultats soulèvent la possibilité que « les inhibiteurs de mTOR » (comme la rapamycine et RAD001) peuvent avoir des effets bénéfiques sur le vieillissement et les conditions liées au vieillissement chez l’homme.

Du fait qu’il faudrait des décennies pour tester l’efficacité de ce médicament sur la durée de vie des humains, les chercheurs de l’Institut pour la Recherche Biomédicale et Affiliés de Novartis ont utilisé un proxy: le déclin de la fonction immunitaire chez les personnes âgées (65 ans et plus) au cours du vieillissement, comme cela l’est démontré par leurs réponses au vaccin contre la grippe.

Le vieillissement du système immunitaire est une cause majeure de maladie et de décès, ce qui fait que les personnes âgées sont plus vulnérables aux infections – et d’avoir une réponse plus faible aux vaccins. Dans la recherche, les scientifiques ont constaté que R001 boostait les réponses du système immunitaire à un vaccin contre la grippe de 20 pour cent.

« Les effets stimulant sur le système immunitaire des inhibiteurs de mTOR doivent être vérifiés avec des études supplémentaires, » disent les auteurs. Bien que certains scientifiques s’automédicamenteraient déjà, « la toxicité du RAD001 aux doses utilisées en oncologie ou lors de la transplantation d’organes produisent des effets indésirables tels que la stomatite, la diarrhée, des nausées, des cytopénies, l’hyperlipidémie et l’hyperglycémie. »

http://www.kurzweilai.net/a-step-toward-a-potential-anti-aging-drug

Publié le 5 janvier, 2015 dans Génétique, Santé, Société & Culture.

Publicité

Commentaires (1)

 

  1. anterius dit :

    cela fait depuis des années que certains chercheurs afirment avoir trouvé le moyen de ralentir le vieillissement mais plus de nouvelles des posibilités précédentes , je crois que cela ne sera pas pour notre génération mais pour nos enfants et petits enfants , nous ont est voué a mourir de vieillesse

Laissez un commentaire

*