Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Une créature non identifiée s’est échouée sur une plage Australienne

Une créature non identifiée s’est échouée sur une plage Australienne

creature

Lac Eyre | Une énorme créature marine non identifiée s’est échouée sur une plage du Lac Eyre dans le sud de l’Australie, qui a alimenté les spéculations parmi les résidents quant à la possible découverte d’une nouvelle espèce et qui a ravivé les légendes des monstres du Lac de la région, a rapporté l’Adelaide Herald ce matin.

La découverte chanceuse a été faite par deux amateurs de randonnées qui campaient dans le Parc National du Lac Eyre, une destination réputée pour sa beauté et ses alentours naturels préservés.

Les deux hommes effectuaient un long trekking d’une semaine dans le Parc National du Lac Eyre quand ils sont tombés sur l’étrange créature à un stade avancé de décomposition.

creature-2

Les hommes ont estimé la longueur des restes entre 6 et 7 mètres de long, sa tête mesurant à peu près la longueur d’un bras d’adulte.

Les deux individus ont tout d’abord cru être tombés sur la dépouille d’un gros crocodile, avant que l’un de leurs amis, un biologiste à l’uniersité d’Adélaïde, leur signale que les restes pouvaient potentiellement appartenir à une espèce inconnue.

« Quand j’ai vu les photos pour la première fois, j’ai immédiatement su que ce n’était pas un crocodile » a expliqué le biologiste Jim Campbell. « Je suis désolé de vous dire que je n’ai aucune idée de ce que c’est dans tous les cas, bien que j’ai enseigné la biologie la moitié de ma vie. » dit-il à la presse locale.

Les experts expliquent cela par le fait qu’il n’y a aucunes traces visibles d’écailles sur son épaisse couche extérieure, un trait qui permet de reconnaitre facilement n’importe quel crocodile. Aussi, il n’y a pas de crocodiles ni d’alligators en Australie à part tout au nord.

Un autre fait étrange, bien que le Lac Eyre en Australie est le plus grand lac, c’est aussi le plus grand lac salé, ce qui veut dire qu’il n’a pas suffisamment d’eau à certaines périodes de l’année pour maintenir la vie maritime du tout, quand il s’assèche complètement.

creature-3

Quand bien même la mousson a provoqué une inondation massive du lac et un record maximal du niveau des eaux les années précédentes, certaines zones du lac s’assèchent complètement durant la saison sèche.

« Comment un tel animal marin gigantesque a réussi à atteindre cette région qui est un environnement si sec et inhospitalier? » s’est demandé le biologiste. « Il y a des questions qui restent sans réponses, » admet-il, visiblement troublé.

Pour les Arabanas, les autochtones de la région qui vivent dans cette contrée éloignée, la légende du monstre du lac Kulta a été transmise de génération en génération, une bête que leurs ancêtres craignaient et accusaient d’avoir pris la vie de nombreux enfants de leur peuple.

creature-4

Une reproduction d’une fresque aborigène dans une grotte représentant Kulta, ou l’esprit bestial du lac, une croyance encore active jusqu’à ce jour.

Les tribus du sud de l’Australie le décrivent comme un serpent géant qui vivait dans les marais qui couvraient autrefois la région, et mangeait des plantes. Il est dit posséder une petite tête au bout d’un cou très long et très étroit, d’avoir un corps volumineux massif soutenu par quatre jambes, et une longue queue pointue qui traînait derrière lui.

Les gardes Parc national du lac Eyre n’ont pas signalé la découverte des restes de la créature car ils ne savent pas exactement où les deux hommes l’ont trouvée.

Source

Publié le 23 décembre, 2014 dans Animaux, Australie, Cryptozoologie, X Files & Paranormal.

Publicité

Commentaires (1)

 

  1. Eloo dit :

    C’est un squelette de grand dauphin … Ou de petit cétacé, surement un odontocète.

Laissez un commentaire

*