Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Un groupe antiraciste dénonce « Tintin au Congo » à la Fnac de Châtelet-les-Halles

Un groupe antiraciste dénonce « Tintin au Congo » à la Fnac de Châtelet-les-Halles

tintin-congo

« Un ouvrage que nous estimons être particulièrement raciste et même subtilement négationniste. »
– Louis-Georges Tin, président du CRAN (à 00:26)

Le Groupe d’intervention contre le racisme a mené ce lundi une action à la Fnac des Halles, à Paris, en collant des stickers «Produit toxique, relents racistes, peut nuire à la santé mentale» sur des albums Tintin au Congo, écrits par Hergé et édités chez Casterman. Ce collectif, d’une cinquantaine de membres, souhaite ainsi interpeller le public, «au moment des fêtes, au moment où l’on vend le plus d’albums pour la jeunesse», indique à 20 Minutes son porte-parole Louis-Georges Tin, par ailleurs Président du Conseil représentatif des associations noires (CRAN).

En 2012, le CRAN avait sollicité les éditions Casterman et la société Moulinsart, les ayants droit de Hergé, pour que soit publiée dans Tintin au Congo une introduction avertissant les (jeunes) lecteurs du caractère «raciste et colonialiste» de l’album, écrit en 1930. «Ils se sont renvoyés la balle», soupire Louis-Georges Tin. Deux ans plus tard, le collectif ne réclame pas davantage. De leur côté, Moulinsart et Casterman peuvent se reposer sur une décision de la justice belge en 2012. La cour de justice de Bruxelles avait en effet débouté un étudiant congolais – le Congo est une ancienne colonie belge – qui réclamait l’interdiction de la vente de l’ouvrage, ou du moins, d’une préface expliquant le contexte de sa réalisation, en raison de son «racisme». […]

Source

Publié le 9 décembre, 2014 dans France, Société & Culture.

Publicité

Commentaires (1)

 

  1. dron dit :

    Citoyen, si tu veux te faire du gros pognon facile sans travailler, fonde une association loi 1901 de propagande antifrançaise et pour ça l’ Etat t’inondera généreusement de grasses subventions nettes d’impôts qui vous rendront riches toi & tes complices, avec en prime la bénédiction de l’ Union Européenne! Ya bon la France !

    Au fait, quelqu’ un connait-il le coût comptable cumulé de toutes ces associations vampires loi 1901 ? Pourvu que le contribuable français continue de se confiner dans son apathie car sinon gare à la révolte de l’ Exploité !….

Laissez un commentaire

*