Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Téléphone portable : Attention aux tumeurs cérébrales

Téléphone portable : Attention aux tumeurs cérébrales

L’abus de téléphonie mobile est néfaste à la santé du cerveau et peut accélérer le développement de tumeurs, selon une nouvelle étude scientifique suédoise.

portable-cancer-cerveau

Le débat sur la dangerosité du téléphone portable reprend de plus belle! L’utilisation du téléphone portable nuit à la santé du cerveau, selon les résultats d’une étude publiée dans la revue médicale Pathophysiology.

Elle augmente de 30% le risque de développer un gliome (tumeur cérébrale). Et au bout de 25 ans d’utilisation abusive, le cerveau aurait 3 fois plus de probabilité de développer ce type de pathologie.

Les chercheurs de l’University Hospital d’Örebro ont réalisé une nouvelle étude pour comprendre l’association entre l’utilisation du téléphone portable et le risque de développer un gliome.

Pour établir un lien, les scientifiques ont comparé, grâce à des questionnaires précis, les habitudes d’utilisation de téléphones portables de 1800 malades ayant développé cette tumeur et celles de patients sains.

Ils ont comparé leur usage du téléphone, fixe et mobile, le type de smartphone utilisé, l’usage d’une oreillette, la durée d’appels quotidienne et le temps depuis lequel ils avaient ce type d’appareil.

Les résultats de cette étude révèlent que l’utilisation du mobile augmente de 30% le risque de gliome, et que ce danger augmente de manière significative pour chaque « tranche » de 100 heures et pour chaque année d’utilisation. A tel point qu’avoir été en contact prolongé avec un téléphone portable pendant 25 triple ce risque.

Cette étude dévoile aussi que téléphoner avec un mobile ou un sans fil avant l’âge de 20 ans multiplie aussi la probabilité de gliome chez les personnes âgées.

Ces nouvelles conclusions confirment les inquiétudes du Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC), agence spécialisée de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) qui a déjà classé en 2011 le portable comme potentiellement cancérogène pour l’homme.

Il est recommandé d’éviter l’utilisation de son téléphone dans les ascenseurs et les véhicules (où la réception est mauvaise) et en se déplaçant (changement répétés d’antennes relais) car cela augmente l’exposition aux ondes. Il est conseillé aussi de privilégier les conversations courtes, d’utiliser les kits oreillettes et d’éviter de laisser les jeunes enfants utiliser un portable, selon le rapport de l’Agence européenne de l’environnement.

Top Santé

Publié le 19 novembre, 2014 dans Santé, Technologie.

Publicité

Laissez un commentaire

*