Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Une fusée expérimentale de la NASA découvre que l’Univers est plus Brillant qu’on ne le pensait

Une fusée expérimentale de la NASA découvre que l’Univers est plus Brillant qu’on ne le pensait

timelapse

Une fusée-sonde expérimentale de la NASA a détecté un excédent étonnant de lumière infrarouge dans l’espace obscur entre les galaxies, un éclat cosmologique aussi brillant que toutes les galaxies connues combinées. Il est suggéré que la lueur provient d’étoiles orphelines qui ont été éjectées lors de collisions galactiques.

Les résultats redéfinissent ce que les scientifiques croyaient être des galaxies. Les galaxies peuvent ne pas avoir de limite d’étoiles, mais s’étirent sur de grandes distances, formant un vaste océan d’étoiles interconnectées.

Des observations à partir du Cosmic Infrared Background ExpeRiment, ou CIBER, aident à régler le débat de savoir si ce fond de lumière infrarouge dans l’univers, avait déjà été détecté par le télescope spatial Spitzer de la NASA.

« Nous pensons que les étoiles sont projetées dans l’espace lors de collisions entre galaxies, » a dit Michael Zemcov, l’auteur principal d’un nouveau document décrivant les résultats du projet de la fusée et astronome à l’Institut de Technologie de la Californie (Caltech) et du Jet Propulsion Laboratory (JPL) à Pasadena, en Californie. « Alors que nous avions déjà observé des cas d’étoiles projetées hors des galaxies en un courant de marée, nos nouvelles données impliquent que ce processus est répandu. »

(…)

NASA.gov

Publié le 7 novembre, 2014 dans Astronomie, Espace, NASA.

Publicité

Laissez un commentaire

*