Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

“L’homme moderne dévaste la vie, la culture, les valeurs”

“L’homme moderne dévaste la vie, la culture, les valeurs”

Le pape François a dénoncé samedi la culture de la “destruction” de l’homme moderne qui le porte à “dévaster la vie, dévaster la culture, dévaster les valeurs, ruiner l’espoir“.

pape-francois

“Nous sommes capables de dévaster la Terre (…). Et c’est ce que nous faisons (…) dévaster la vie, dévaster la culture, dévaster les valeurs, ruiner l’espoir“, a-t-il déclaré au cours de son homélie pour la Toussaint.

Le pape célébrait la messe à Verano, le plus grand cimetière de Rome, comme il l’avait déjà fait l’année dernière prononçant une homélie complètement improvisée.

Il a invoqué ainsi l’aide de Dieu “pour arrêter cette folle course à la destruction“. “L’homme (…) se prend pour Dieu, se croit roi. Mais c’est l’industrie de la destruction. C’est même un système de vie qui fait que lorsque les choses ne peuvent pas être maîtrisées, on les écarte : on écarte les enfants, les personnes âgées, les jeunes sans travail (…), les peuples“, a-t-il poursuivi.

Évoquant l’hiver qui arrive, le pape argentin a dénoncé les épreuves qui attendent les diverses populations dans les zones de conflit. “Le froid s’installe maintenant : ces pauvres qui doivent fuir leurs maisons, leurs villages, pour se réfugier dans le désert, pour sauver leurs vies, et vivent dans des tentes, ont froid et faim et n’ont pas de médicaments“, a-t-il déploré.

“Il semble que ces personnes, ces enfants malades et affamés, ne comptent pas, qu’ils appartiennent à une autre race, qu’ils ne sont pas des humains“, a poursuivi le pape François, demandant en ce jour de la Toussaint à tous les fidèles “de penser à ces saints méconnus“.

7sur7.be


Publicité

Commentaires (1)

 

  1. Thierry Theller dit :

    DEVASTATION SOCIALE

    Il existe deux sortes de gens : les « persécutés » de circonstance ; ceux pour qui la presse journalatrine aux ordres se lamente et prend parti. Et puis… il y a les autres. Tous les autres.
    Sauf que ces autres-là, ce sont les innombrables victimes d’oligarques sans scrupules qui ne cessent d’enfoncer le clou de la déchéance sociale dans la vie de populations désormais livrées au licou de l’austérité militaro-financière des maîtres du monde.
    C’est-à-dire une multitude de manants, d’obscurs et de sans grade qui, aujourd’hui, sont délibérément mis sur la touche sociale et jetés à l’écart de toute espérance humaine.

    Aujourd’hui, la seule voix qui prévaut, c’est hélas celle de la minorité des Déviants pathocratiques de la planète, et de ses ressources qu’ils ne cessent de mettre en coupe réglée. Dans ces conditions, comment s’étonner que guerres, manipulations, drames, scandales et pauvreté ne se poursuivent sans relâche.
    Exactement à la ressemblance diabolique d’un effet miroir qui reproduirait à l’infini : l’image perverse de ploutocrates qui se placent et se replacent eux-mêmes au-dessus des lois et dominent les nations, tout en bouleversant l’histoire des peuples. Tant pis si c’est celle de la dévastation sociale !

Laissez un commentaire

*