Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

L’ovni de Roswell était-il un engin nazi top secret ?

L’ovni de Roswell était-il un engin nazi top secret ?

engin-nazi

Les mystérieuses observations de 1947 au-dessus du Nouveau-Mexique ont nourri l’imagination des plus grands théoriciens du complot.

Un nouveau documentaire allemand prétend détenir de véritables explications sur ce qui se serait réellement produit à Roswell.

Il met en lumière le fait que l’essai d’un avion secret nazi par l’US Air Force est à l’origine du crash.?

hitler Rappelons que l’affaire Roswell est considérée aujourd’hui, par la majorité des ufologues et par beaucoup d’Américains, comme l’un des plus grands mystères ufologiques de tous les temps.

Roswell est une ville américaine située au sud-est de l’État du Nouveau-Mexique, ayant fait l’objet de nombreux essais militaires et atomiques. Notamment à White Sands (lieu de la première adaptation américaine de la fusée allemande V2) et Alamogordo (lieu où la première bombe atomique a été testée le 16 juillet 1945).

Le 5 juillet 1947, des centaines de témoins ont signalé l’apparition de disques volants dans le ciel des États de l’Oregon, l’Idaho, la Louisiane, le Michigan, la Pennsylvanie si bien que la police fut débordée par les appels téléphoniques.

Le 3 juillet au matin, pendant que Mac Brazel, propriétaire d’un ranch de Roswell parcourrait ses champs, il découvrit sur le sol des débris métalliques d’un engin peu conventionnel. Il s’agissait de matériaux étranges sur lesquels étaient inscrites des formes d’écritures indéchiffrables.

Un documentaire sera consacré à Jessie M.

Rappelons que des membres de l’armée américaine avaient rédigé un communiqué de presse disant qu’ils avaient capturé une soucoupe volante écrasée. Le lendemain, ils se rétractèrent évoquant une erreur, et que les débris mystérieux étaient juste un ballon météo.

D’autres comme par exemple le scientifique Stanton Friedman continuent de défendre la théorie du crash de vaisseau extraterrestre.

Un documentaire allemand s’est récemment intéressé aux évènements du 8 juillet 1947, révélant avoir découvert de nouvelles preuves. Ils affirment que la mystérieuse soucoupe volante était en fait un prototype nazi.

L’émission, intitulée « Les ovnis et le Troisième Reich », rapporte le l’objet récupéré était en fait issu de tests relatifs à « la cloche nazie » appelée « Bell », avion futuriste de trois mètres ayant utilisé des particules électriques pour voler, et prédécesseur des chasseurs furtifs actuels.

Le très distingué ingénieur aéronautique allemand Georg Klein a déclaré avoir été témoin de cet objet.

Le documentaire affirme que l’engin nazi qui se serait crashé à Roswell a été créé par des dizaines de chercheurs en armement, ayant prêtés allégeance aux États-Unis après la fin de la Deuxième Guerre mondiale.

Le général SS Hans Kammler, criminel de guerre nazie, qui dirigeait les camps de concentration à Auschwitz, aurait été parmi ceux qui ont travaillé avec les États-Unis pendant la guerre froide.

L’historien militaire polonais Igor Witkowski a longuement écrit à propos de la détermination d’Hitler à employer des plus grands scientifiques et ingénieurs pour travailler sur le fameux « prototype en forme de cloche », dénommé « Bell ».

Il ne s’agit pas d’une nouvelle découverte. Des ufologues évoquent déjà depuis des décennies cet engin.

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, les équipages des bombardiers américains et anglais auraient rapporté avoir observé d’étranges machines, assimilé aujourd’hui à cet engin.

Le documentaire examine également si l’incident de Roswell a été causé par le modèle « Schriever-Habermohl » qui est une autre soucoupe volante nazie.

La machine d’origine germanique, combinant la technologie de la fusée et de l’hélicoptère, a été conçue à Prague jusqu’en 1943, au moment où les États-Unis ont pris le contrôle.

Après la fin de la Seconde Guerre mondiale, les prisonniers nazis ont affirmé avoir vu le véhicule voler à de nombreuses reprises.

Joseph Andreas Epp, ingénieur et consultant ayant travaillé sur le projet, déclare que 15 modèles de ce type avaient été construits.

Dans les années 1970, Jesse Marcel, qui était l’officier du renseignement à Roswell Army Air Field et qui récupéré en premier des débris d’engin, a déclaré que l’excuse du ballon météo était un mensonge.

Depuis lors, des centaines de prétendus témoins se sont présentés en déclarant qu’ils avaient fait partie de la dissimulation. Beaucoup ont même prétendu avoir vu des corps étrangers.

Un documentaire sur Roswell se consacrera bientôt à Jessie Marcel.

Pourquoi aucun test officiel en vol de « Bell » n’a été mentionné depuis les années 40 ? Comment une telle technologie a pu durant tout ce temps échapper à l’engouement des spécialistes du domaine militaire ?

Tout savoir sur les autres théories à propos de Roswell.

Sources: Ovnis-Direct / Agoravox / Huffington Post

Publié le 30 octobre, 2014 dans Mexique, Nazi & Néo-Nazi, OVNIs & Extra-Terrestres.

Publicité

Laissez un commentaire

*