Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Obama : « Nous freinerons Ebola en laissant des Africains venir chez nous »

Obama : « Nous freinerons Ebola en laissant des Africains venir chez nous »

obama-ebolacare

Le président américain Barack Obama a estimé jeudi que la fermeture des frontières pour les personnes en provenance des pays africains foyers de l’épidémie d’Ebola serait contre-productive, évoquant par ailleurs la possible nomination d’un responsable pour coordonner les efforts au niveau fédéral.

« Je n’ai pas d’objection philosophique à une interdiction des voyages, mais toutes les discussions avec les experts montrent que cela serait moins efficace que les mesures (de contrôle aux aéroports) que nous avons mises en place », a déclaré Barack Obama.

Pour le président américain, une telle initiative risquerait de pousser les personnes originaires des pays concernés, Guinée, Liberia, Sierra Leone, à utiliser d’autres moyens de transports pour rejoindre d’autres pays et à dissimuler leur pays de provenance.

Interrogé sur la possibilité de nommer un « tsar », une personne qui serait chargée de la coordination au niveau fédéral de l’ensemble des démarches engagées pour lutter contre le virus, il a affirmé qu’il pourrait prendre une telle initiative.

Le président américain a par ailleurs souligné que s’il comprenait que les Américains aient « peur » face à ce virus, il était indispensable de remettre les choses en perspective. « Je veux que tout le monde comprenne que c’est une maladie très difficile à attraper » a-t-il martelé.

Autorisation de l’envoi de réservistes

Jeudi, Barack Obama a autorisé le Pentagone à envoyer des réservistes en Afrique de l’Ouest pour lutter contre le virus en participant à la mise en place de l’infrastructure logistique nécessaire.

Il a annoncé il y a un mois l’envoi de 3000 militaires américains dans cette région pour organiser la riposte contre le virus qui a fait près de 4500 morts, essentiellement dans les trois pays les plus concernés.

Le Pentagone a depuis précisé que ce chiffre pourrait monter jusqu’à 4000 en fonction de l’évolution de la situation sur le terrain.

Les réservistes qui pourraient être envoyés sur place en raison de compétences techniques spécifiques feraient partie de ces 4000 hommes, a-t-on précisé de source militaire.

En janvier 2010, Barack Obama avait ordonné la mobilisation de réservistes pour participer à des missions humanitaires en Haïti après le séisme qui avait fait plus de 250 000 morts. Au plus fort des opérations internationales d’aide humanitaire, plus de 20 000 soldats américains étaient sur place.

RTBF via CNS News le 17 Octobre 2014

Publié le 18 octobre, 2014 dans Ebola, Etats-Unis, Immigration, Santé.

Publicité

Laissez un commentaire

*