Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Etat islamique : Lettre ouverte au monde musulman pour « ne plus enfanter de tels monstres »

Etat islamique : Lettre ouverte au monde musulman pour « ne plus enfanter de tels monstres »

Dans une « Lettre ouverte au monde musulman », le philosophe Abdennour Bidar, dont la mère française s’est convertie à l’islam, déclare que les musulmans ne peuvent pas se contenter de dénoncer la barbarie terroriste pour éluder l’origine des dérives djihadistes. Il appelle le monde musulman à faire son autocritique et à œuvrer à sa propre réforme. Extraits.

Cher monde musulman, je suis un de tes fils éloignés qui te regarde du dehors et de loin – de ce pays de France où tant de tes enfants vivent aujourd’hui. Je te regarde avec mes yeux sévères de philosophe nourri depuis son enfance par le taçawwuf (soufisme) et par la pensée occidentale. […]

Ce problème est celui des racines du mal. D’où viennent les crimes de ce soi-disant «Etat islamique» ? Je vais te le dire, mon ami. Et cela ne va pas te faire plaisir, mais c’est mon devoir de philosophe. Les racines de ce mal qui te vole aujourd’hui ton visage sont en toi-même, le monstre est sorti de ton propre ventre – et il en surgira autant d’autres monstres pires encore que celui-ci que tu tarderas à admettre ta maladie, pour attaquer enfin cette racine du mal !

bidar

Qu’as-tu d’admirable aujourd’hui, mon ami ? Qu’est-ce qui en toi reste digne de susciter le respect des autres peuples et civilisations de la Terre ? Où sont tes sages, et as-tu encore une sagesse à proposer au monde ? Où sont tes grands hommes ? Qui sont tes Mandela, qui sont tes Gandhi, qui sont tes Aung San Suu Kyi ?

Tu te contentes de t’indigner alors que ce moment aurait été une occasion historique de te remettre en question ! Et tu accuses au lieu de prendre ta propre responsabilité : « Arrêtez, vous, les Occidentaux, et vous, tous les ennemis de l’islam, de nous associer à ce monstre ! Le terrorisme, ce n’est pas l’islam, le vrai islam, le bon islam qui ne veut pas dire la guerre mais la paix ! ». […]

Ce refus du droit à la liberté vis-à-vis de la religion est l’une de ces racines du mal dont tu souffres, ô mon cher monde musulman, l’un de ces ventres obscurs où grandissent les monstres que tu fais bondir depuis quelques années au visage effrayé du monde entier. Car cette religion de fer impose à tes sociétés tout entières une violence insoutenable. […]

Et si tu veux savoir comment ne plus enfanter de tels monstres, je vais te le dire. C’est simple et très difficile à la fois. Il faut que tu commences par réformer toute l’éducation que tu donnes à tes enfants, dans chacune de tes écoles, chacun de tes lieux de savoir et de pouvoir. Que tu les réformes pour les diriger selon des principes universels (même si tu n’es pas le seul à les transgresser ou à persister dans leur ignorance) : la liberté de conscience, la démocratie, la tolérance et le droit de cité pour toute la diversité des visions du monde et des croyances, l’égalité des sexes et l’émancipation des femmes de toute tutelle masculine, la réflexion et la culture critique du religieux dans les universités, la littérature, les médias. Tu ne peux plus reculer, tu ne peux plus faire moins que tout cela ! C’est le seul moyen pour toi de ne plus enfanter de tels monstres, et si tu ne le fais pas, tu seras bientôt dévasté par leur puissance de destruction. […]

marianne

Publié le 17 octobre, 2014 dans Califat Islamique, Islam, Philosophie.

Publicité

Commentaires (1)

 

  1. jenefaisquepassé dit :

    Cher Abdnnour Bidar
    J’ai lu ta lettre ouverte aux musulmans, et honnêtement je trouve qu’elle contiens quelques vérités, mais aussi beaucoup de préjugés inhérent, certainement, à la culture ou tu a grandi, qui n’est pas aussi lumineuse et éclairé que tu le crois, ou voudrais le faire croire.
    Oui, des reformes doivent être faite, et elle sont en cours, mais elles n’obéiront en aucun cas aux injonctions et desiderata d’une autre culture, ou vision que celle contenus dans les textes Sacré du Coran, et uniquement le Coran avec le bon sens et la raison.
    Prétendre que le contenus du Coran est la source de cette déviations collé injustement et sciemment à l’islam, c’est faire preuve dans le meilleur des cas d’une ignorance grave de cette noble religion, ou d’un partie pris obéissant à des dessins obscur occulté par de belles paroles, et nous avons tous qu’un poison reste mortel même s’il est mis dans du miel.
    Bien souvent, pour ne pas dire tout le temps, les non musulmans nous ont accusé et nous accuse de prosélytisme (à l’instar des autres religions) quant nous essayons d’éclairer les gens sur cette religion musulmane. Pourtant question prosélytisme les athées les a laïques et autres, ne cessent d’en faire à longueur de journée 365 jours pas an (ce qui est leur droit bien sure).
    Alors posé vous la question, pourquoi empêcher vous les autres de faire se que vous faite alors que vous prétendez à l’égalité des droits et la liberté d’expression?
    Pour terminer, je vous invite à mieux vous documenté sur les véritables causes exogènes des déviations que connais le monde musulman , qui sont derrière et dans quel objectif. Après cela on pourra discuté, si vous le voulez de se que vous voulez.
    Un Musulman
    Cordialement

Laissez un commentaire

*