Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Ebola : Jean-Marie Le Pen se vante d’avoir été un « éclaireur »

Ebola : Jean-Marie Le Pen se vante d’avoir été un « éclaireur »

le-pen

Jean-Marie Le Pen se vante dans une vidéo d’avoir été «un éclaireur» en attribuant récemment à l’épidémie d’Ebola la capacité de «régler» le problème de l’«explosion démographique».

«J’avais fait une réflexion comme ça sur Ebola en disant que le problème démographique mondial, la catastrophe démographique mondiale, pouvait être peut-être endiguée, réglée, par des épidémies, des guerres nucléaires ou des choses comme ça», rappelle le président d’honneur du Front national dans un nouveau numéro de son journal de bord n°377, daté de vendredi 10 octobre.


(A partir de 07 mn 17 s)

«Moi je suis un éclaireur de pointe, c’est là qu’on prend les plus grands risques», se défend Jean-Marie Le Pen, interrogé sur ses propos de mai qui avaient suscité une large condamnation. «Maintenant les gens se disent : ‘Après tout, c’est Le Pen qui en avait parlé d’Ebola’», ajoute l’eurodéputé FN, réélu en mai à la tête de la liste du parti dans le Sud-Est.

«Une épidémie de ce genre est impossible à contrôler», assure le cofondateur du parti d’extrême droite. «Il va y avoir à la Mecque un million de pèlerins, qui viennent de toutes les parties du monde et qui, évidemment, ont l’occasion de rencontrer des gens venus d’Afrique qui sont déjà des malades, des porteurs malsains, et qui n’ont pas encore les stigmates de la maladie et qui sont déjà porteurs», assure-t-il.

«Il y a beaucoup d’inquiétude à se faire. Il faut informer les gens, non pas les rassurer, non pas leur faire peur, mais les informer», préconise Jean-Marie Le Pen.

Fds

Publié le 14 octobre, 2014 dans Ebola, Immigration, Santé, Société & Culture, Vidéos.

Publicité

Laissez un commentaire

*