Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Des parents jugés pour avoir refusé de faire vacciner leurs enfants

Des parents jugés pour avoir refusé de faire vacciner leurs enfants

Marc et Samia, « adeptes des médecines douces », comparaissent jeudi à Auxerre. Ils risquent deux ans de prison et 30 000 euros d’amende.

vaccin-enfant

L’information, révélée par France Info mercredi soir, va inévitablement susciter un vaste débat. Dans l’Yonne, Samia et Marc Larère comparaissent jeudi après-midi devant le tribunal de grande instance d’Auxerre pour avoir refusé de faire vacciner leurs deux enfants, âgés de 15 mois et 3 ans. « Il y a des études sérieuses qui sont menées aujourd’hui et qui prouvent que les vaccins peuvent rendre malades nos enfants plus que les protéger », estime Samia Larère. « Il y a des adjuvants (dans ces vaccins) comme le mercure et l’aluminium qui sont dangereux. »

D’après France Info, ces jeunes parents ne sont « pas des illuminés, pas des extrémistes, ils n’appartiennent pas à une secte et ne sont pas guidés par des convictions religieuses ». Marc et Samia expliquent qu’ils sont « adeptes des médecines douces, ils mangent bio quand ils le peuvent ». Et, au fil des ans, ils sont devenus extrêmement méfiants à l’égard de la « puissance des laboratoires pharmaceutiques en France ».

Question prioritaire de constitutionnalité

Sauf que, outre la santé de leurs enfants, ce choix a des lourdes conséquences pour le couple : en refusant de faire vacciner leurs enfants, Marc et Samia sont hors la loi et s’exposent à des sanctions pénales (deux ans de prison et 30 000 euros d’amende). De surcroit, ils sont dans l’impossibilité de faire inscrire leurs enfants à l’école, dans une crèche ou dans un centre aéré. Autant de structures qui exigent des certificats de vaccination pour accueillir les enfants.

Jeudi, en début d’audience, l’avocat du couple Larère déposera une question prioritaire de constitutionnalité sur la libre vaccination. « Je veux poser la question au Conseil constitutionnel », explique à France Info Me Emmanuel Ludot. « Est-ce que le droit à la santé permet à des parents de refuser une vaccination dite obligatoire ? » au regard d’effets secondaires qui peuvent être « lourds », selon lui. En France, seuls trois vaccins sont obligatoires : la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite. Entre 3 % et 5 % des enfants ne sont pas vaccinés contre ces maladies.

Le Point

Publié le 9 octobre, 2014 dans Jeunesse, Justice & Forces de l'ordre, Santé, Vaccins.

Publicité

Laissez un commentaire

*