Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Christine Taubira planche chez les francs-maçons

Christine Taubira planche chez les francs-maçons

J’étais habitué à une Grande Loge de France (GLDF) plutôt modérée, mesurée, prudente dans l’expression, et ne goûtant pas aux réactions à chaud. Là, lors du 4ème Dîner annuel de la GLDF du 27 septembre, Rue Puteaux à Paris, j’ai vu son Grand Maître Marc Henry assumer un «Discours de combat».

toad

«La guerre prend le pas sur la paix, la haine se déchaîne et pas l’amour, on égorge par obscurantisme», a lancé Marc Henry, reconnaissant que son discours n’a rien d’habituel, bien au contraire.

(…)

Et tant pis pour ceux qui croyaient en rester là. Jardin s’est fait plus pressant, entrainant, sonnant le tocsin. «Nous rajoutons des balles dans le barillet posé sur notre tempe. Je ne veux pas que Marine Le Pen passe. C’est maintenant que ça se joue. Dans deux ans, ce sera trop tard. Si vous soutenez les faiseux, on peut faire redémarrer et ressouder ce pays fracturé. Je ne veux pas que mon pays se mette à trier les hommes.»

Je me pince. Je ne rêve pas. Je suis toujours au Dîner annuel de la GLDF. Dans son propos introductif, le Grand Maître avait dit : « Nous n’intervenons pas dans le champ politique ».

Avec son discours de combat, et surtout en hébergeant le puissant militant anti-FN Jardin, la GLDF a doublé sur leur gauche les obédiences libérales et adogmatiques, le GODF, la FFDH, la GLFF, la GLMF ou la GLMU. Elles n’ont pu l’entendre, car, pour la première fois, la GLDF n’a invité aucune autre obédience à son Dîner Annuel, même pas ses partenaires de la CMF, la GLAMF et la GLIF. Pourtant, Marc Henry a déclaré : «Il serait temps que les francs-maçons se rassemblent, car si les extrémistes parvenaient au pouvoir, ils ne se soucieraient pas de la couleur de nos tabliers.»

Source

Publié le 28 septembre, 2014 dans Franc Maçonnerie, France, Politique & Loi, Société & Culture.

Publicité

Laissez un commentaire

*